SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
NAO 2017 "SOUS TENSION"

             NAO 2017

            « SOUS TENSION »

 

   Jeudi 6 avril 2017 aura lieu la 3ème et dernière réunion NAO. Lors de la précédente réunion, la direction a écouté nos demandent qui sont celles des salariés. (Retour questionnaire, échanges avec les salariés...)

   Pour cette dernière réunion, la direction va faire ses propositions. Il est impératif qu'elles soient à la hauteur des efforts fournis par tous.

Il y en a marre de vivre avec des conditions de travail qui se dégradent de jours en jours, marre de la précarité, marre des objectifs inatteignable, marre du manque de respect de certains membres de la direction. N'oublions pas les congés refusés, perte sur l'intéressement, sur la participation...

   15 des 16 cadres viennent de « ramasser » une moyenne de 9500 euros de variable paye, tant mieux pour eux, c'est qu'aux yeux de la grande hiérarchie ils ont bien travaillé mais ils ne l'ont pas fait sans nous.

   Pour ces raisons et dans l'hypothèse où la direction ne récompenserait pas les salariés à hauteur des demandes remontées lors de la 2eme réunion, le 6 avril prochain, si après 2h de discussion (début de réunion prévue à 09H30) la direction n'a pas annoncé un montant convenable d'augmentation, il sera fait appel à un rassemblement devant l'usine.

   Soyons bien clair, ceci n'est pas un appel à la grève fait par avance, si nous venions à nous retrouver dehors, ce sera la direction qui nous y aura poussé. Que la direction soit bien consciente que nous ne bluffons pas, cela à plus que durée !

Anticipons-les : « Nous ne négocions pas sous la pression », « Vous mettez l'entreprise en péril » et autres phrases pour faire peur.

C'est du réchauffé.

Celui qui lutte peu perdre, mais celui qui ne lutte pas a déjà perdu.

 

La CGT

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog