Ras le bol des salariés de Saint vulbas

par Syndicat CGT Le Meux  -  28 Juillet 2014, 21:50  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Tout comme à l’usine de Le meux (dentifrice Signal et shampoing Dove, Sunsilk et Axe), l’usine de fabrication tablette SUN à saint vulbas près de Lyon souffre de la même précarité. Unilever précarise ses usines et ne tient pas compte des souffrances des travailleurs, polyvalences et modulation des horaires pour rattraper le retard suite à une mauvaise prévision des volumes de la direction. Il est clair qu’il est plus difficile de travailler avec du personnel connaissant aussi peu les outils (en aucun cas nous rejetons la faute sur les intérimaires, ils font de leurs mieux et avec peu de moyen) mais malheureusement pour répondre à la productivité la direction dégradent les conditions de vie des travailleurs.

Le climat devient malsain et démotive les salariés !

Le besoin est réel, il y a urgence pour une stabilité du personnel, il faut embaucher !

Pour votre info, Unilever HPC I (les 2 usines, le meux et saint vulbas) vient d’obtenir grâce au CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) un cadeau de 450 000€ !  Un groupe comme Unilever n’a pas besoin de ça !

C’est le cadeau du gouvernement pour le patronat, les 20 milliards d’€ !!!!

Ceci met à mal notre protection sociale…nous payons pour les riches.

  • 4 % pour les rémunérations versées au titre de 2013 (1re année d'application),
  • 6 % pour les rémunérations versées les années suivantes.

En 2015 le montant sera encore plus important...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :