Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! LES ACTIONS DES PEUPLES QUE LA PRESSE NE PORTE PAS ! - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

 LES ACTIONS DES  PEUPLES QUE LA PRESSE NE PORTE PAS !

L’austérité sociale et salariale est présentée, martelée comme un « mal nécessaire », conséquence des « endettements irresponsables » des générations précédentes !

L’avenir vertueux, responsable, serait fait de choix individuels pour son environnement, son emploi compétitif, sa santé, mettant au rencard les solidarités sociales constituées dans l’après-guerre.

Telles sont les propagandes patronales, gouvernementales, censées nous faire accepter de nouveaux sacrifices en termes de droits et de garanties collectives, mettant à mal le pouvoir d’achat, écrasé par le blocus sur les salaires, pensions, minima sociaux.

Et si ça ne suffit pas, pour empêcher toutes velléités progressistes, on porte, on médiatise un FN qui engage la réflexion dans une impasse suicidaire pour les libertés individuelles et collectives.

Comme WALLS, qui choisit d’accuser le chômeur et non l’employeur, les Lépénistes choisissent d’accuser le Rom, « l’immigré », le « musulman » et non les employeurs. Ils revendiquent des droits à la sécurité sociale, dans les entreprises, selon la nationalité, mettant à bas la loi sur « travail égal/salaire égal », une politique applaudie des deux mains par un MEDEF qui en rêve.

Les médias se font les relais des propagandes patronales qui taisent le front social de luttes des salariés, des populations qui font de la solidarité et du progrès social leur terreau d’avenir en exigeant « l’austérité pour le capital » et non pour le travail.

Italie : près d’un million à Rome le 25 octobre, une grève générale organisée le 12 décembre avec 60% de participation à la grève générale et 1,5 million de personnes manifestant dans 54 villes.

Belgique : plus d’un million dans les rues de Bruxelles le 6 novembre, une grève générale le 15 décembre avec blocage et paralysie de la Belgique suite à l’appel à la grève générale. La FGTB est en prévision d’un nouveau plan d’actions en janvier si le gouvernement et les employeurs restent sur leur position.

ANGLETERRE/Irlande DU NORD : les services de santé en action pour les salaires, des moyens pour assurer leur mission de service public à la population.

GRECE : actions nationales unissant des centaines de milliers de salariés, d’artisans, retraités, unis face à l’austérité qui tue leur économie.

 

L’action, la grève ça ne se décrète pas.

 

L’action, la grève ça s’organise.

 

L’action, la grève sont la seule et unique solution pour gagner sur les revendications.

 

Les peuples refusent l’austérité, entrent en résistance !

 

Le syndicalisme international doit structurer, organiser, et impulser les luttes.

Commenter cet article

Visiteurs

229329

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog