SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Les sommes versées sous forme de dividendes et de rachats d’actions ont progressé de 30 % en 2014.

Un montant proche du record de 2007, qu’expliquent notamment deux opérations exceptionnelles.

L’année 2014 s’avère un très bon millésime pour les actionnaires des entreprises du CAC 40. Les groupes français leur ont reversé plus de 56 milliards d’euros, dont 46 milliards sous forme de dividendes et 10 millions pour les opérations de rachat d’actions.

Un montant proche du record de 2007 (57,1 milliards d’euros), d’après la lettre d’informations Vernimmen. Les sommes distribuées ont grimpé d’environ 30 %, marquant la croissance la plus importante depuis la crise, grâce notamment à deux opérations de taille exceptionnelle, celles de LVMH et de L’Oréal.

Les groupes du CAC 40, qui ont dégagé 48 milliards d’euros de bénéfices en 2013, ont un taux de distribution des dividendes de 50 %, contre 45 % l’an passé. Les perspectives sont moins favorables pour 2015, compte tenu de la situation économique dégradée.

La chute des cours du pétrole depuis l’été a déjà contraint des groupes à revoir leur politique de dividendes envers leurs actionnaires. En France, la taxe de 3 % sur les dividendes, qui a fait rentrer 1,8 milliard d’euros dans les caisses de l’Etat en 2013, devrait rapporter moins au titre de l’exercice 2014.

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog