EN ALLEMAGNE, LES SALARIES AU SMIC TOUCHENT PLUS QU’EN FRANCE

par Syndicat CGT Le Meux  -  2 Mars 2015, 08:13  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Lors du mois de janvier, les smicards ont perçu, en moyenne, 1.473 euros bruts en Allemagne contre 1.458 euros bruts en France, d’après les données d’Eurostat.

Après avoir fait ses grands débuts au 1er janvier 2015 , le SMIC allemand fait déjà parler de lui. Selon les données publiées ce jeudi par Eurostat , les smicards ont perçu, en moyenne, 1.473 euros bruts en Allemagne contre 1.458 euros bruts en France, lors du mois de janvier.

Pourtant, le salaire minimum allemand repose sur un barème unique de 8,50 euros par heure, contre 9,61 euros en France. Mais le revenu étant défini, dans l’Hexagone et outre-Rhin, sur la base du nombre standard d’heures de travail qui sont effectuées par mois, les salariés au SMIC touchent plus en Allemagne. La raison ? En France, le cadre légal est de 35 heures par semaine. Si en Allemagne, il n’y pas de durée légale au plan national - celle-ci différant selon les secteurs et les accords de branche entre entreprises et syndicats - Eurostat est parti du postulat que les Allemands travaillaient eux 40 heures, par semaine, en moyenne.

En Europe, on retrouve également l’Irlande (1.462 euros) la Belgique et les Pays-bas (1.502 euros) et le Luxembourg (1.923 euros), devant la France, d’après Eurostat. Pour mémoire, près de 4 millions de salariés allemandes vont bénéficier du salaire minimum dès 2015. A compter de 2017 - année où les dérogations accordés à certains secteurs prendront fin - le SMIC sera homogénéisé dans l’ensemble du pays et 4,7 millions de travailleurs pourront alors en bénéficier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :