ARJOWIGGINS WIZERNES

par Syndicat CGT Le Meux  -  29 Juillet 2015, 16:40  -  #Notes d'information Cgt Unilever

LA COUR D’APPEL DE DOUAI SE FICHE DES JUGES DE SAINT-OMER ET ENTONNE L’HYMNE AU LIBÉRALISME - LA LUTTE CONTINUE

EXTRAIT DE LA DÉCISION DE LA COUR D’APPEL DE DOUAI LE 27 JUILLET

 

Il résulte de ce qui précède que l’atteinte à la liberté du commerce et de l’industrie, de même que l’atteinte à la libre circulation des marchandises sont caractérisées ; le blocage des camions de transport du stock de marchandises en ce qu’il paralyse l’activité de la société et provoque des pertes financières irrémédiables (les marchandises qui ne peuvent pas être livrées dans les délais aux clients qui les ont commandés ne peuvent être revendues ultérieurement à d’autres), constitue un abus du droit de grève et un trouble manifestement illicite qu’il convient de faire cesser ;

 

IL CONVIENT DE RAPPELER QUE LE GOUVERNEMENT, LA BPI ET LE GROUPE ARJO ANTALIS SE SONT COALISER POUR DÉTRUIRE LADITE USINE

CELA N’A PAS EFFLEURÉ NOS JUGES DE DOUAI, QUI APPLIQUENT DE FAÇON MÉCANIQUE, COMME LEURS NOMBREUX CONFRÈRES CE MOT D’ORDRE

"LA LIBERTÉ DE CIRCULATION DES CAPITAUX ET DES MARCHANDISES L’EMPORTE SUR LE DROIT DU TRAVAIL ET TOUTE QUESTION SOCIALE"

ENFIN ! TOUT CE BEAU MONDE SE RETROUVERA AU ROTARY CLUB POUR ARROSER L’ÉVÉNEMENT...

LA LUTTE CONTINUE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :