Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! Filière nucléaire, vers la privatisation ? - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Areva: En faillite… Oui mais laquelle ?

"S’il y a un problème financier, il ne vient ni des salariés, ni de l’outil industriel mais des erreurs stratégiques, des mauvaises décisions prises par les dirigeants d’entreprises. Et par un gouvernement qui a organisé et laissé faire la concurrence entre les groupes EDF et Areva."

Ce jugement de Marie-Claire Cailletaud, partagé par un grand nombre de militants de la CGT, s’avère d’autant plus juste dès lors que l’on entre dans le concret des chiffres, derrière leur énormité…

"L’Etat a laissé la situation se détériorer sans mettre la main au portefeuille alors que la filière nucléaire lui a procuré des milliards en dividendes. La somme de 20 milliards sur dix ans a été avancée… sous-estimée à mon avis. Lorsqu’on nous dit qu’on ne sait pas où trouver deux milliards pour recapitaliser Areva, rappelons que l’Etat a reçu 2,9 milliards de dividendes d’EDF cette année ! La dette n’est pas une vraie dette au sens où on l’entend usuellement…

Mais plutôt un provisionnement par rapport aux retards de certains projets, OL3 (l’EPR finlandais, NDLR) notamment. Et certains actifs ont été dépréciés.

A la CGT nous avons un projet industriel qui permettrait de remettre cette filière en ordre de marche. Avec un financement que nous avons estimé à 7 milliards d’euros à l’horizon 2020, qui proviendraient de l’APE (Agence des participations de l’Etat), de la Caisse des dépôts et de la BPI (Banque publique d’investissement) entre autres."

Commenter cet article

Visiteurs

229329

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog