Uber sur-exploitation ! Uber stop !

par Syndicat CGT Le Meux  -  7 Juillet 2015, 12:28  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Voir aussi le site de la NVO

La révolte des taxis contre Uber Pop a révélé toutes les dérives de cette prétendue "économie de partage".

L’aspect "sympa" du système-D des débuts, est désormais rattrapé par un ultralibéralisme à la sauce 2.0 qui rêve d’une société zéro salarié, et zéro solidarité.

Le salarié sans contrat de travail, rêvé par Macron

Un salarié sans protection sociale ni congé, sans règle de repos (tant quotidien qu’hebdomadaire) : un salarié sans rien ! Le chauffeur UberPop est amené, dans les faits, à payer son employeur pour travailler.

C’était, dans l’après 2e guerre mondiale, le statut des garçons de café !

Ils payaient le patron du bistrot pour travailler dans son établissement, et se débrouillaient pour gagner leur vie avec les pourboires !

Sacré retour en arrière quand même…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :