Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! 12 028 SMIC net à 1 139 euros mensuels pour le départ du patron d’Alcatel. Parce qu’il le vaut bien ? - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

1 139 euros , tel est le SMIC menseul net. Michel Combes, qui doit quitter lundi la direction générale de l’équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent, va recevoir une somme de 13,7 millions d’euros répartie sur trois ans, selon Le Journal du dimanche.

Soit environ 12 208 SMIC net mensuels...

Il devrait d’abord toucher dans les jours qui viennent 1,8 million d’euros, correspondant au tiers de sa prime de non-concurrence (4,5 millions d’euros sur trois ans), le tout accompagné de 1 million d’euros de stock-options.

Des règles modifiées cet été

Les années à venir pourraient également d’être fructueuses : selon l’hebdomadaire, le dirigeant aurait l’opportunité de vendre pour 8,2 millions d’euros d’actions entre 2016 et 2018.

En avril 2015, Michel Combes avait annoncé qu’il renonçait à une disposition de son contrat qui lui permettait de toucher 2,4 millions d’euros d’indemnités de départ. Mais selon le JDD, les règles fixées par Alcatel ont été modifiées cet été.

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a demandé dimanche à Michel Combes, de « réfléchir » à ses conditions de départ :

« Il faut toujours garder le sens de la mesure. Oui, il est nécessaire de récompenser ceux qui s’engagent et ceux qui, en partie, ont fait avancer les choses. Mais en même temps, cela ne peut pas se faire sans limite, sans principe. »

Commenter cet article

Visiteurs

234942

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog