Impôts: France 2 prise en flagrant délit de désinformation

par Syndicat CGT Le Meux  -  10 Septembre 2015, 12:45  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Nouvel exploit de David Pujadas, le 8 septembre à 20 heures. Après le ras-le-bol législatif, le ras-le-bol fiscal, France 2 s'en prend une nouvelle fois à l’impôt sur le revenu, en dénonçant un prélèvement soit disant "profondément injuste".

« La baisse des impôts, suite, attaque David Pujadas. On apprend que la diminution annoncée va réduire d’un million le nombre de contribuables assujettis à l’impôt sur le revenu. On est donc largement à moins d’un Français sur deux. »

Mais, pour France 2, c’est l’exonération d’impôt sur le revenu qui est scandaleuse.

Pour France 2 faut faire payer les pauvres dont elle tait qu'ils paient déjà 20% de TVA sur tout ce qu'ils achètent !

Rien n'est dit non plus sur les niches fiscales qui permettent aux plus riches de payer beaucoup moins que ce qu'ils devraient payer.

Démonstration avec « la réalité derrière les chiffres » (dixit David Pujadas), illustrée par une séquence manipulatoire animée.

« L’impôt sur le revenu, démarre la voix off, c’était 75 milliards d’euros de recettes pour l’État en 2014. Pour le payer, a priori, 37 millions de contribuables. Mais tous ne le payent pas. »

Oui, plus d’un sur deux, et ce serait donc scandaleux. « L’impôt sur le revenu, un impôt progressif qui se découpe en tranche, poursuit la voix off. Plus on gagne, plus on est taxé. » Dégueulasse, suggère donc la voie off.

Ce seraient toujours les mêmes qui paient. « Au final, c’est une minorité de contribuables qui paye le plus. » Ce serait donc insensé de s’en prendre ainsi aux minorités. « Les Français qui déclarent plus de 47 000 euros ne représentent que 10 % des contribuables. Mais ces 10 % s’acquittent à eux seuls de 70 % de l’impôt sur le revenu. » Ce serait donc quasiment de la spoliation pure et simple.

Et pendant ce temps-là, 50 % de "privilégiés", les plus pauvres, ne payeraient rien !

« Depuis trois ans, ses recettes [de l’impôt sur le revenu] sont en hausse pour l’État, plus 10 milliards d’euros entre 2012 et 2014. »

Et la voix off de conclure : « L’impôt sur le revenu ne représente que 8 % des 957 milliards d’euros de prélèvements obligatoires. 75 milliards, c’est donc peu… et beaucoup à la fois. » En effet…

Mais d’où viennent les 92 % des 957 milliards, c'est à dire les 882 autres milliards d’euros encaissés par l’État ?

France 2 ne le dit pas, elle serait obligée d’admettre que les privilégiés qui sont exonérés d'impôt sur le revenu acquittent tout de même!

  • la TVA en faisant leurs courses,
  • la taxe sur les produits pétroliers en faisant le plein,
  • la CSG,
  • etc.

Autant de prélèvements non progressifs auxquels les exonérés d’impôt sur le revenu contribuent beaucoup plus fortement (proportionnellement à leurs revenus) que ceux qui seraient les martyrs de l'impôt sur le revenu, plus riches.

Mais France 2 c'est "la voix de son maître": et le maître c'est Bercy !

Pour Bercy et les idéologues du système capitaliste, il faudrait supprimer l'impôt sur le revenu, le seul impôt qui tend à compenser les inégalités, malgré les niches fiscales dont se repaissent les plus riches des riches. Et pour eux, il faudrait le supprimer d'autant plus que c'est un impôt qui nécessite de l'emploi pour son recouvrement ! L'emploi: voilà l'ennemi !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :