Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! Pas de quotidiens nationaux aujourd'hui et demain - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Aucun quotidien national ne devrait paraître aujourd'hui, en raison d'une grève à l'appel de la CGT du Livre, en soutien à un appel à la grève de 24 heures à l'Agence France-Presse dans le cadre d'une négociation sociale.

Communiqué intersyndical CGT: Comité INTER-CGT-SIP, INFO’COM, SPP CGT

Vous ne détruirez pas nos conventions collectives !

Alerté par la situation inadmissible des salariés de l'AFP, le Comité Inter-CGT, après avoir informé ses mandants, a pris la décision d'une non-parution des quotidiens nationaux pour le 10 novembre ainsi que pour le 11 novembre pour les quotidiens nationaux.

En effet, la remise en cause de nos conventions collectives est pour le Comité Inter CGT une attaque sans précédent dans notre profession. Ceci dans un contexte gouvernemental grave, puisque ce diktat de la direction de l'AFP fait écho à la volonté du gouvernement de redéfinir et d’abroger les règles sociales.

Cette action doit porter un message fort, évidemment à l'adresse de cette direction, mais surtout rappeler à notre gouvernement que notre convention collective ne peut être bradée sur l'autel de la productivité, de la concurrence ou de la compétitivité.

Ce mouvement répond à une dérégulation sociale inédite qui tend à éradiquer le code du travail de ses vertus protectrices pour l’ensemble des salariés.

Paris, le 9 novembre 2015

Communiqué des syndicats CGT-FO-CFE-CGC

Dénonciation des accords, travailler plus pour gagner moins, la direction persiste

(Appel à l'AG du personnel de l'AFP, lundi 9 novembre 2015, à 14h00)

La première réunion de négociation avec la direction après la suspension par la justice de la dénonciation des accords d'entreprise s'est tenue jeudi.

  • Malgré l'opposition du personnel exprimée avec force en juillet avec quatre jours de grève,
  • malgré l'opposition au CE de toutes les organisations syndicales
  • et l'avis négatif motivé de tous les élus du CHSCT,
  • le PDG Emmanuel Hoog persiste, droit dans ses bottes, et maintient cette dénonciation.

Lors de la réunion de jeudi, la direction a précisé aux organisations syndicales quelques-unes de ses intentions pour imposer au personnel de travailler plus pour gagner moins, comme la baisse, parfois considérable, des salaires d'embauche de plusieurs catégories de personnel.

Les syndicats CGT toutes catégories, FO toutes catégories et CFE-CGC ont refusé de prendre comme base de négociation le soi-disant Grand Accord  proposé par la direction et ont exigé que chaque texte dénoncé soit sur la table.

Les syndicats ont également réaffirmé qu'un nouvel accord ne pouvait pas être construit en sacrifiant les acquis sociaux du personnel: RTT, congés, horaires et conditions de travail, salaires, emploi, perspectives de carrière...

Les syndicats CGT toutes catégories, FO toutes catégories et CFE-CGC appellent les personnels à une Assemblée Générale lundi 9 novembre à 14 heures dans la salle des desks de la rue Vivienne. Ils appelleront à une grève de 24 heures.

Seule la mobilisation de tous les salariés de l'AFP fera abandonner à la direction ses projets funestes.

 

Commenter cet article

Visiteurs

234942

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog