celui qui n'a pas le courage de se rebeller n'a pas le droit de se lamenter La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! Travailleur : un sénateur t'as traité de fainéant ! - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Travailleur, c'est de toi que parlait hier soir à la télé, un ancien ministre des Postes et des Télécommunications, homme très à droite, confortablement recasé comme sénateur.

Il a dit de toi — oui, de toi ! — que tu étais un fainéant !!

Car, c'est de toi, qu'il parlait !!

"On commence trop tard, on arrête trop tôt, on ne travaille pas assez d’heures par semaine, et pas assez de semaines dans l’année", telle est la déclaration en forme de programme, faite hier soir sur la chaine Public-Sénat par Gérard Longuet.

Pour ce sénateur, la souffrance au travail, le stress, la fatigue, et même l'implication des travailleurs à leur travail, ça n'existe pas ! Tous des fainéants !

Ce sénateur qui milita dans sa jeunesse à l'extrême extrême-droite, s'est lâché, car peut-être émoustillé du résultat du FN aux régionales !

Après avoir commencé doucement sa diatribe contre les travailleurs français, il se fit plus méprisant encore quelques minutes plus tard : "La formation professionnelle, c’est indispensable, mais ce qui compte le plus c’est la motivation professionnelle. Nous avons des Français qui ont des poils dans la main, il faut le savoir".

Oui, d'après lui, tu aurais un poil dans la main !

Haro donc sur les 35 heures, les congés payés, les congés de maladie, les congés de maternités,etc ? Et puis quoi encore !

Fier de son coup il a prolongé ensuite en imitant ces prétendus Français feignants : "C’est trop dur, c’est trop loin, c’est pas ce que je veux. Moi, j’ai été formé pour faire du théâtre et on me propose de faire du commerce (…) C’est une vérité. Tous les employeurs vous le disent", a-t-il conclu.

Salarié, tu es prévenu ! Qui que tu sois, prends conscience: après les belles promesses électorales et les beaux discours, d'il y a une semaine, voilà ce que ces gens-là pensent vraiment de toi.

Si tu veux :

  • > Conserver tes droits,
  • > Conserver un peu de temps libre pour récupérer,
  • > Faire des projets,
  • > Conserver des libertés,
  • > être respecté,
  • > Que cela change,

>>> Garde toujours en mémoire ce mépris des puissants et des riches pour ceux qui créent leur richesse, exprimé par cet ancien ministre !

Seul, prends conscience de ta faiblesse ! Donne toi de la force en te syndiquant !

L'Union fait la force, et la force est dans le syndicat !

Commenter cet article

Visiteurs

222538

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog