SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Unilever a vu son chiffre d'affaires grimper de 4% l'an dernier, et ce, principalement grâce aux performances des divisions home care (produits de nettoyage) et refreshment (crème glacée).

 2015 a été, selon Paul Polman (CEO Unilever), une année difficile en raison du ralentissement de la croissance économique. Pourtant l'entreprise a réussi à croître. Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 10%, à 53,3 milliards d'euros.  A périmètre et change comparables, cette croissance est de +4,1%. Les bénéfices, par contre, chutent de 5,3%, pour atteindre 5,3 milliards d'euros.

L'excédent brut d'exploitation du groupe a augmenté de 900 millions d'euros en 2015, à 7,9 milliards d'euros, ce qui est globalement conforme aux prévisions des analystes.


Home Care & Refeshment

Les divisions les plus performantes ont été celles du home care (+5,9%) et du refreshment (+5,4%) qui, grâce aux marques Cif, Omo, Ben&Jerry's et Magnum, ont fortement avancé.

Personal Care: +4,1%

 La division Personal Care comprenant les produits de soins de la peau sur lesquels Unilever se concentre davantage, a enregistré une croissance de 4,1%. Unilever (Dove, Lux…) fortement présent dans la catégorie explique que l'un des moteurs de croissance est le positionnement premium de ses marques.

  Food: +1,5% 

 La division la moins performante est celle de l'alimentaire. Unilever (Knorr, Becel) y enregistre une croissance de 1,5%.

 2016 sera difficile

 Malgré les chiffres positifs de l'année 2015, Unilever s'attend à une nouvelle année difficile. "Nous nous préparons à de plus sévères conditions de marché ainsi qu'à une forte volatilité", explique Paul Polman.

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog