La Poste: Saint-Valéry-en-Caux défend Julien

par Syndicat CGT Le Meux  -  15 Février 2016, 15:55  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Comme on le sait, la direction nationale de La Poste a pris la posture de se prétendre une direction sociale, mais en local elle n'a pas hésité à mettre toute une famille dans la détresse sociale et financière.

Passant outre la règle et le droit, elle a licencié salarié en CDI sans prendre la peine d'y mettre les formes, et sans même l'entretien préalable légal, mais en diligentant un huissier au domicile de l'agent pour lui signifier son licenciement. On n'est plus très loin des fameux licenciement par SMS si décriés par le passé.

Voilà le vrai visage de l’employeur La Poste 100% propriété de l’État.

Les salariés de la Poste se sont mise en grève et sont venus défendre Julien, à l'appel de ses syndicats CGT et SUD. La grève a été reconduite pour demain.

L'émotion a été telle que la fréquentation de notre blog a connu une forte progession ce weekend, avec près de 3000 visites sur notre article du 11 février dernier.

L'Union locale de la région Dieppoise avait tenu à envoyer une délégation sy place pour marquer sa solidarité, ainsi que les syndicats CGT du canton, dont celui de la centrale CGT de Paluel.

Il est important de noter que Mme la Députée-Maire de St-Valéry-en-Caux s'est déplacée sur le site pour marquer sa désapprobation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :