FAIRE DU 12 SEPTEMBRE UN GRAND MOMENT DE LUTTE, POUR STOPPER MACRON ET SON GOUVERNEMENT La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! SANOFI - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Le groupe pharmaceutique a annoncé la suppression de 600 postes en France d’ici à 2018. Le site de fabrication de Compiègne est touché.

Six cents postes de moins d’ici à 2018, sur 27 000 en France. Sanofi, le géant de l’industrie pharmaceutique, a présenté aux salariés, ce mardi 2 février, son «  plan stratégique pour 2020  », qui prévoit une réorganisation d’une partie de ses services et s’accompagnerait d’un plan de départs volontaires, principalement des «  congés de fin de carrière  ». Sur 600 suppression attendues – les syndicats en comptent plus –, entre 20 et 30 pourraient concerner le site de Compiègne (Oise). «  Actuellement, dans l’usine, il y a 44 salariés âgés de 58 ans ou plus  », a calculé Régis Perroux, délégué syndical CFDT.

200 postes de moins

entre 2009 et 2018

Selon ce représentant du personnel, c’est la filiale Sanofi Winthrop Industrie (SWI), qui fabrique des médicaments, qui sera la plus touchée avec 400 suppressions de postes sur 600, dont près de 10 % à Compiègne.

Au delà de cette annonce, dans la ligne des précédents plans présentés par la direction, ce qui agace le représentant syndical, c’est la constante baisse des effectifs sur le site de Compiègne : «  Nous aurons perdu près de 200 emplois entre 2009 et 2018, alors que la production ne baisse pas et que nous employons régulièrement entre 100 et 120 contrats précaires (CDD et intérimaires) pour des motifs de suractivité. Et lorsqu’on demande à ce qu’ils soient embauchés, on nous répond que cela mettrait en danger la compétitivité de l’entreprise. Notre site est piloté à la valeur ajoutée, par l’argent : on nous fixe des objectifs chaque année. »

Préserver la compétitivité est un des arguments mis en avant par la direction du groupe pour justifier de ce nouveau plan, qui ne suscitera aucun licenciement. En 2015, Sanofi a réalisé 35 milliards d’euros de chiffre d’affaires et près de 7 milliards de bénéfices..

Le Courrier picard

Commenter cet article

Visiteurs

226395

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog