NAO UNILEVER, usine MIKO

par Syndicat CGT Le Meux  -  15 Mars 2016, 23:48  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Sans aucune surprise, tout comme ALSA, la direction de l’usine de MIKO fait exactement les mêmes propositions !

Le même chantage !!!

« Sans signature »

0,4% d’augmentation générale et prime vacance à 1000€.

 

« Avec signature »

0,7% d’augmentation générale

+50€ sur la prime vacance

+ 450€ d’abondement sur l’intéressement

Et 8 embauches à la clé !!!

 

Si on se réfère au Code du travail sur l’article L. 2242-10 sur le déroulement des réunions de négociations, en matière de négociation, l’employeur est astreint à une obligation de loyauté !

Alors qu’il nous reste une troisième réunion de négociation, quand on voit ce qui s’est passé chez Alsa et Miko en matière d’augmentation générale, on peut se dire que les dés sont déjà jetés. Pensez-vous que ceci est loyal de la part de notre direction !

C’est du foutage de gueule !!!

Allons-nous nous contenter d’une augmentation générale de 0,7%.

Si on peut croire les chiffres donnés par la direction, en faisant le calcul de cette éventuelle augmentation, voici ce que donnera sur le salaire de base médian selon les catégories sociaux professionnelles :

Pour les Ouvriers/Employés, 50% des salariés auront plus de 14€ d’augmentation générale et les autres 50% auront moins de 14€ d’augmentation générale ! (des miettes, des miettes et des miettes)

Pour les Agents de Maîtrise/Technicien, 50% des salariés auront plus de 18,55€ d’augmentation générale et les autres 50% auront moins de 18,55€ d’augmentation générale ! (des miettes, des miettes et des miettes)

Nous ne lâcherons rien, Unilever peut et doit bien rémunérer les salariés qui font sa richesse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :