L'Inde aussi contre la réforme du droit du travail

par Syndicat CGT Le Meux  -  5 Septembre 2016, 08:18  -  #Notes d'information Cgt Unilever

article et traduction Nico Maury

La réforme du droit du travail proposée au début de l’été est vivement contestée. Onze organisations syndicales appelaient à une journée de grève générale, vendredi 2 septembre, contre la politique économique du gouvernement nationaliste de Modi .

Onze organisations syndicales, dont la CITU (Centre of Indian Trade Unions - 3,2 millions d’adhérents) ont appelé à une journée de grève générale pour le vendredi 2 septembre, pour s'opposer à la réforme du travail présentée au début de l’été.

Les organisations syndicales attendent une mobilisation de 150 millions de personnes et de nombreux blocages.

Les syndicats portent une revendication de 12 points dont l'instauration d'un salaire minimum mensuel de 18.000 roupies (242€), le contrôle des prix et une pension minimum mensuelle garantie de 3000 roupies (40€). Le Gouvernement de Modi a déjà répondu favorablement à la hausse du salaire minimum. La mobilisation a déjà permis des avancées sur 9 des 12 points des syndicats.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :