Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! Présidentielle - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Les marchés applaudissent l'accession d'Emmanuel Macron au second tour

Les marchés applaudissent l'accession d'Emmanuel Macron au second tour

Le CAC 40 progressait de 3,9% et l'écart de rendement des emprunts souverains se resserrait au lendemain de l'accession du candidat d'En Marche! au deuxième tour de l'élection présidentielle.

L’arrivée en tête d’Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle française, devant Marine Le Pen, apaise lundi matin une grande partie des tensions qui paralysaient les marchés financiers depuis plusieurs semaines.

A Paris, le CAC 40 a ouvert en hausse de 2,08% à 5.201 points, avant de progresser de 3,9% peu avant 11h. Sur les marchés de taux, l'écart de rendement entre les obligations d'Etat françaises et allemandes à dix ans tombe à 40 points de base, un point bas atteint pour la dernière fois peu après les élections américaines en novembre, à comparer à 66 points de base vendredi. Le rendement de l'OAT à dix ans recule de 11,5 points de base et celui du Bund à dix ans se replie de près de 10 points de base, d'après les données de Tradeweb.

Le secteur bancaire est l’un des principaux gagnants du vote du premier tour qui place Emmanuel Macron en position favorable pour emporter l’élection présidentielle. A l'ouverture, l'action de la Société Générale bondissait de 10,17%, BNP Paribas de 7,94% et Crédit Agricole de 10,46%. En milieu de matinée ces banques affichaient toujours des progressions comprises entre 6% et 9,5%. Selon Deutsche Bank, la probabilité d'une victoire d'Emmanuel Macron au second tour devant la candidate du Front national se chiffre à 80%. Dans ce contexte, les analystes de la banque allemande indiquent qu'ils comptent augmenter leur exposition à l'indice EuroStoxx des banques. Bankia, BNP Paribas, Crédit agricole, KBC et ING figurent parmi leurs valeurs bancaires favorites.

A l'échelle européenne, la préservation du modèle européen à travers le bon score d'Emmanuel Macron est saluée. A Francfort, le Dax gagne 2,5% et à Londres, le FTSE prend 1,6%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 3,37%, le FTSEurofirst 300 avance de 1,7% et le Stoxx 600 s'adjuge 1,6%. A l'instar des banques françaises, l'ensemble du compartiment est plébiscité. Le Stoxx 600 des banques bondit de 3,79% et celui des banques de la zone euro grimpe de 6%.

De leur côté, les analystes de Kepler Cheuvreux ont relevé leur recommandation sur les banques européennes à «surpondérer» contre «neutre» auparavant. «Les signes persistants d'une amélioration de l'activité économique en Europe, le relèvement attendu des anticipations d'inflation et la levée du risque entourant l'élection française devraient conduire à une remontée des rendements obligataires de long terme et à une surperformance corrélée des valeurs bancaires», indiquent-ils dans une note. Les analystes ont introduit Société Générale parmi leurs valeurs préférées au détriment de Santander.

Les analystes de Citigroup s'attendent également à ce qu'Emmanuel Macron devienne le prochain président de la République, un scénario favorable au retour du risque sur les actions européennes. Les valeurs bancaires devraient profiter de la réduction de la prime de risque politique, estiment-ils.

Par El Diablo

Commenter cet article

Visiteurs

234942

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog