SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

ARTICLE DE CNBC.COM, LA TRADUCTION EN FRANCAIS EST EN BAS DE L'ARTICLE !

http://www.trading-attitude.com/wp-content/uploads/2012/08/warren-buffett-investir.jpg

Kraft Heinz isn't finished with Unilever and could come back with a sweetened bid of around $200 billion for the Anglo-Dutch consumer goods conglomerate, according to a report.

"We are now coming around to the view that a hostile bid for [Unilever] is more than 75 percent likely," said Susquehanna analyst Pablo Zuanic in a research note Sunday.

In February, U.S. food giant Kraft Heinz failed in its attempt to take over Unilever for $143 billion in a deal that was backed by two major investors in Kraft Heinz, private equity firm 3G Capital and Warren Buffett's Berkshire Hathaway.

Zuanic estimates a new deal, however, would bring the takeover price "close to $200 billion."

Even with a higher bid, he said a merger "remains a 'good fit' as with it KHC expands in food and builds an HPC [or home and personal care] platform."

Unilever's personal care brands include Dove, Vaseline and Pond's, among others. Kraft Heinz's major brands include Oscar Mayer, Grey Poupon, as well as its famous ketchup.

"By mid-August, the six-month hiatus required by British takeover law will have passed, and KHC could proceed to make a hostile bid for Unilever," said the Susquehanna analyst.

Kraft Heinz and Unilever declined to comment.

"We think it is telling KHC has done nothing (M&A wise) for the past five months," he said.

At the same time, Zuanic explained that a "rebuff/defeat is not something 3G/KHC can tolerate if they plan to continue to roll-up the [consumer packaged goods] space."

Unilever's U.S.-traded stock is up 34 percent so far this year and is also higher since the original proposal was rejected. Shares of Kraft Heinz are down almost 5 percent this year, while the broadly based S&P 500 Index is up more than 8 percent.

"We doubt anything less than a 20 percent premium could entice Unilever shareholders (assuming KHC goes hostile)," said Zuanic.

At around $200 billion, the analyst said the deal would be "25-35 percent equity funded" and adds that it could include "a mix of $10-$12 billion equity investments each by 3G and Berkshire." Moreover, he believes asset sales from the combined company also might make a revised deal more palatable.

In particular, Zuanic said asset sales could generate between $25 billion and $35 billion. He said they could include everything from selling Unilever's ice cream or cosmetics business to unloading Kraft Heinz's frozen foods, coffee or Oscar Mayer businesses.

After the Unilever deal failed, Buffett was asked on CNBC's "Squawk Box" about what happened and said the offer was not intended to be a "hostile offer," but "may have been interpreted that way."

Zuanic said "the impediment" for a deal to happen is not regulatory in nature but billionaire Buffett's preference "to go where he is welcome" and not do hostile bids. Then again, the analyst believes Buffett "will come around."

Regardless, Unilever's CEO Paul Polman told "Mad Money" host Jim Cramer in May that the company was doing just fine on its own and he wasn't impressed by the Kraft Heinz offer.

"In the end, our strategy...in investing is Warren's strategy," Polman said. "And my returns have been higher in the last eight years than Warren's returns. So I think it's better if he leaves us with what we know how to do well."

 

TRADUCTION GOOGLE :

Grand rendement pour les actionnaires de Unilever si Kraft Heinz prend la relève: Analyste

Il y a 16 heures | 03:34

Kraft Heinz n'est pas fini avec Unilever et pourrait revenir avec une offre sucrée d'environ 200 milliards de dollars pour le conglomérat Anglo-néerlandais de biens de consommation, selon un rapport.

"Nous sommes maintenant d'accord avec l'idée qu'une offre hostile pour [Unilever] est plus de 75 pour cent probable", a déclaré l'analyste Susquehanna Pablo Zuanic dans une note de recherche dimanche.

En février, Kraft Heinz, le géant des aliments des États-Unis, a tenté de reprendre Unilever pour 143 milliards de dollars dans un accord soutenu par deux grands investisseurs de Kraft Heinz, société de capital-investissement 3G Capital et Berkshire Hathaway de Warren Buffett.

Selon Zuanic, une nouvelle entente devrait amener le prix d'acquisition "près de 200 milliards de dollars".

Même avec une offre plus élevée, il a déclaré qu'une fusion "reste un« bon ajustement »comme c'est le cas. KHC se développe dans les aliments et construit une plate-forme HPC [ou de soins personnels et personnels]".

Les marques de soins personnels d'Unilever comprennent Dove, Vaseline et Pond's, entre autres. Les principales marques de Kraft Heinz incluent Oscar Mayer, Gray Poupon, ainsi que son célèbre ketchup.

"À la mi-août, l'hiatus de six mois exigé par la loi britannique sur la prise de contrôle aura passé, et KHC pourrait procéder à une offre hostile pour Unilever", a déclaré l'analyste de Susquehanna.

 

Kraft Heinz et Unilever ont refusé de commenter.

 

"Nous pensons qu'il est révélateur que KHC n'a rien fait (M & A sage) depuis cinq mois", a-t-il déclaré.

 

Dans le même temps, Zuanic a expliqué qu'un "rejet / défaite n'est pas quelque chose que la 3G / KHC peut tolérer si elle envisage de continuer à déployer l'espace [biens de consommation emballés]".

 

Le stock américain de Unilever est en hausse de 34 pour cent cette année et est également plus élevé puisque la proposition initiale a été rejetée. Les actions de Kraft Heinz ont baissé de près de 5% cette année, tandis que l'indice S & P 500 à plus grande échelle est en hausse de plus de 8%.

 

"Nous doutons que quelque chose de moins qu'une prime de 20 pour cent pourrait attirer les actionnaires de Unilever (en supposant que KHC soit hostile)", a déclaré Zuanic.

 

À environ 200 milliards de dollars, l'analyste a déclaré que l'accord serait «25 à 35 pour cent d'actions financées» et ajoute qu'il pourrait inclure «un mélange de 10 à 12 milliards de dollars d'investissements équitables par 3G et Berkshire». En outre, il croit que les ventes d'actifs de la société combinée pourraient également rendre un accord révisé plus agréable.

En particulier, Zuanic a déclaré que les ventes d'actifs pourraient générer entre 25 milliards et 35 milliards de dollars. Il a dit qu'ils pouvaient inclure tout, en vendant des produits de crème glacée ou de cosmétiques d'Unilever pour décharger les produits surgelés, café ou Oscar Mayer de Kraft Heinz.

 

Après que l'affaire Unilever a échoué, Buffett a été interrogé sur «Squawk Box» de CNBC sur ce qui s'est passé et a déclaré que l'offre n'était pas destinée à être une «offre hostile», mais «peut-être interprété de cette façon».

 

Zuanic a déclaré que "l'entrave" pour qu'un accord se produise n'est pas de nature réglementaire, mais la préférence du multimédia Buffett "d'aller où il est le bienvenu" et de ne pas faire d'offres hostiles. Encore une fois, l'analyste croit que Buffett "viendra".

 

Quoi qu'il en soit, le PDG d'Unilever, Paul Polman, a déclaré à Jim Money, «Mad Money», en mai, que la société se débrouillait tout seul et qu'il n'était pas impressionné par l'offre Kraft Heinz.

 

"En fin de compte, notre stratégie ... en investissant est la stratégie de Warren", a déclaré M. Polman. "Et mes rendements ont été plus élevés au cours des huit dernières années que les rendements de Warren. Je pense donc qu'il vaut mieux qu'il nous quitte avec ce que nous savons faire bien".

 

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog