FAIRE DU 12 SEPTEMBRE UN GRAND MOMENT DE LUTTE, POUR STOPPER MACRON ET SON GOUVERNEMENT La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! PROFITS RECORDS pour les entreprises du CAC 40 ( + 32 % par rapport à 2015) - "il est grand temps de songer à reprendre la Bastille ! " (par Jean Lévy) - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
PROFITS RECORDS pour les entreprises du CAC 40 ( + 32 % par rapport à 2015) - "il est grand temps de songer à reprendre la Bastille ! " (par Jean Lévy)

Il est grand temps de songer à reprendre la Bastille !

par Jean Lévy

"La France accuse un lourd déficit, plusieurs milliards d'euros" nous prêchent le roi Macron et son gouvernement. Et pour tenter de combler ce "trou budgétaire", l'ex-associé gérant de la banque Rothschild annonce de nouvelles mesures d'austérité frappant salariés, privés d'emploi et retraités...

Pas les entreprises du CAC 40 regorgeant de milliards, bien sûr,  - leurs dirigeants sont aux manettes du pouvoir - mais ceux qui, selon le Président "n'ont pas réussi et sont rien", la masse de notre peuple à qui ils ont fait croire que le 'danger', c'était "les extrêmes", La France Insoumise et le Front National...

Beaucoup de braves gens impressionnés sont tombés dans l'attrape...

Chacun va mesurer l'ampleur de la supercherie, mise en scène depuis plus d'un an par les forces de l'argent, à l'aune des sacrifices dont la piétaille va payer la note, alors que l'oligarchie va sabler le champagne.

Mais il n'est jamais trop tard pour réagir. Le plus tôt sera le mieux, car non contents de s'attaquer au pouvoir d'achat, à la santé, à la retraite, la nouvelle noblesse de la fortune vise à réduire à néant les moyens de défense qui restent aux salariés : le Code du Travail gagné au fil des années de combat ouvrier , dernière digue qui protège encore collectivement et personnellement le peuple travailleur.

Ne laissez pas Macron et ses donneurs d'ordre légiférer pour leur bénéfice propre. La France n'est pas une entreprise privée dont le Conseil d'administration aurait de droit de prendre les citoyens pour ses esclaves.

Le peuple, un certain 14 juillet, a su prendre une fois la Bastille des privilèges et de l'absolutisme.

Il saura bien recommencer.

J.L.

LIEN VERS LA SUITE DE L'ARTICLE CI-DESSOUS:

 

Commenter cet article

Visiteurs

224945

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog