Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! AMAZON : action en justice pour la reconnaissance de la qualification des caristes - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Malgré les menaces et les intimidations proférées par le géant du e-commerce Amazon, dix caristes ont saisi la justice pour faire reconnaître leurs droits et leurs statuts. Depuis son installation en France en 2013, Amazon sous-qualifie et sous-paye ses caristes. Dix d'entre eux intentent donc une action en justice pour faire appliquer la convention collective nationale du commerce du détail non alimentaire (CDNA) et faire en sorte qu'ils soient reconnus au niveau 5, alors qu'ils ne sont pour le moment qu'au niveau 2.

Cette reconnaissance portera leur rémunération de 1671 euros à 2254 euros. Les caristes réclament aussi le paiement des arriérés de salaire et des dommages et intérêts à hauteur d'environ 32 000 euros chacun. "Je suis cariste à Amazon depuis septembre 2012. Je devrais être au niveau 5 selon la convention collective, mais Amazon refuse de nous reconnaitre notre statut de cariste. En négociation, la direction argue qu'il n'y a pas de caristes chez Amazon, mais uniquement des conducteurs d'engins", explique Alain Jeault, délégué syndical central chez Amazon, l'un des dix caristes qui a porté l'affaire en justice. "Amazon a peur que la reconnaissance de notre statut fasse jurisprudence dans les pays qui n'ont pas encore de convention collective, où Amazon est implanté. Pour eux le niveau 5 est réservé au techniciens en informatique par exemple, ils n'y mettent pas les caristes, alors que la convention leur donne tort."

 

Confiant, Alain Jeault pense gagner la reconnaissance de son statut de caristes, même s'il avoue que la bataille est semée d'embûche. "Outre cette procédure, avec notre avocat nous avons déposé une plainte pour discrimination syndicale et non-paiement d'un droit de retrait."

PAR FSC

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog