Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! A Compiègne, blocage matinal et manifestation en centre-ville - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Ce jeudi matin, la journée n’a pas débuté simplement pour les automobilistes compiégnois. Associée à la mobilisation nationale contre la réforme du Code du travail, une intersyndicale a organisé une opération escargot entre le giratoire de la ZAC de Mercières, devant Point P, et celui du Bois-de-Plaisance, près de Proméo. D’importants embouteillages se sont créés.

Vers 10h30, un cortège d’environ 450 manifestants a quitté le cours Guynemer et bloqué la circulation pendant quelques instants, à plusieurs endroits, en passant par la gare, le rond-point Claude-Juchat et le pont Solférino. En sus de la protestation contre la réforme, les protestataires dénonçaient « le mépris de Macron ». « Il nous a insultés deux fois, râlait un homme. On n’est pas des fainéants, mais comme il n’a jamais travaillé, il ne peut pas le savoir. » Une autre manifestation s'est déroulée à Beauvais en début d'après-midi. 400 personnes se sont réunies, et une délégation a été reçue par le préfet en personne.

Compiègne, le 21 septembre. Au fil de la manifestation, le cortège a bloqué plusieurs endroits stratégiques, comme la gare de Compiègne. LP/J.B.

A Compiègne, blocage matinal et manifestation en centre-ville
A Compiègne, blocage matinal et manifestation en centre-villeA Compiègne, blocage matinal et manifestation en centre-ville

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog