TRAVAILLEURS DÉTACHÉS: le mystérieux oubli du "Monde" et de "Libération"

par Syndicat CGT Le Meux  -  27 Octobre 2017, 09:24  -  #Notes d'information Cgt Unilever

TRAVAILLEURS DÉTACHÉS: le mystérieux oubli du "Monde" et de "Libération"

Comme tout accord de compromis, l'accord européen sur les travailleurs détachés peut être présenté sous l'angle du "verre à moitié plein", ou du "verre à moitié vide".

 

 Sans surprise, le gouvernement vend à l'opinion, depuis deux jours, une grande victoire diplomatique française, sur le thème de "l'Europe qui protège", contre le "dumping social".

 

 Les contrats de détachement seront limités à 12 mois (mais portés à 18 en cas de demande de l'entreprise détachante), au lieu de 24 auparavant. Sans davantage de surprise, le FNla France Insoumise et ce qui reste du PS dénoncent "un accord de Perlinpinpin", qui n'entrera pas en vigueur avant 2022, et dont est par exemple exclu le secteur du transport routier. En avançant notamment un argument fort : la durée moyenne de détachement en Europe est de 98 jours (un peu plus de trois mois). Elle est même, en France, de...33 jours. (1)

 

La limitation à 12 mois n'aura donc, en France, qu'un effet très limité.

Deux quotidiens français, Le Monde et Libération, ont choisi de titrer sans réserve sur la victoire française.

Jean Quatremer (Libé) célèbre "la victoire européenne de Macron" (2), tandis que Cécile Ducourtieux (Le Monde) chante la "première victoire européenne" du président français (3)(à noter que le titre a été renforcé. Le titre initial, mentionné dans l'URL, se contentait d'un plus sobre "les pays de l'union européenne trouvent un accord").

 

Pourquoi pas ?

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :