SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Toulouse. Altran condamné à verser 10 millions d’euros pour non-paiement d’heures sup’

Il aura fallu près de 9 ans pour que l'entreprise Altran soit condamnée à Toulouse pour le non-paiement d'heures supplémentaires de près de 300 ingénieurs. La facture est salée : 10 millions d'euros.

Crédits photo : ERIC PIERMONT / AFP

Ce mercredi, la CGT a annoncé, via un communiqué, que l’entreprise Altran à Toulouse avait été condamnée pour non-paiement à ses salariés « des heures supplémentaires, des congé payés [et] des primes de vacances ». Une procédure enclenchée en 2009 et qui a conduit l’entreprise de conseil en technologie à verser pour 10 millions d’euros à 300 ingénieurs du groupe.

Un article de la Dépêche nous apprend qu’entre 2015 et 2016, ce sont près de 1000 salariés et ancien salariés qui ont saisi les prud’hommes pour des causes similaires. De plus, plusieurs condamnations sont tombées ces dernières années. Autant dire que cette pratique du non-paiement semble être monnaie courante chez Altran.

Pour esquisser une ébauche de défense, la chargée de communication du groupe, Marine Boulot, a expliqué, toujours à la Dépêche, que « plusieurs décisions contradictoires » avaient été prises dans ce dossier, précisant que « dans six décisions émanant de quatre conseils de prud’hommes, les requérants [avaient] été intégralement déboutés ». Des explications qui peinent à convaincre, car n’abordant pas le caractère répétitif de cette pratique du non-paiement d’heures sup’, de congé payés et autres primes de vacances qui semble être totalement intégrée au mode de fonctionnement d’Altran.

PAR REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog