8 mars : MILLIARDAIRES, les écarts explosent avec le capitalisme financier ... pour les femmes aussi !

par Syndicat CGT Le Meux  -  8 Mars 2018, 09:12  -  #Notes d'information Cgt Unilever

8 mars, c'est la communiste Clara Zetkin qui en 1910 à Copenhague , lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes, propose, pour la première fois, d’organiser une Journée internationale des femmes

Comme la plupart des commentateurs en cour ne le rappelleront pas.

La petite musique distille des intentions proclamées mensongères et toujours démenties du" on va voir ce qu'on va voir" , "les inégalités de salaire homme-femme vont être réduites" d'ici la fin du quinquennat de Macron, car bien sûr, là contrairement à la casse de la SNCF il faut prendre son temps!

Promesses mensongères qui ne disent jamais comment on va s'y prendre ALORS que le capitalisme financier adossé à la concurrence de TOUS contre TOUS fonctionne comme une énorme machine à fabriquer, creuser et décupler les inégalités de revenus, et les inégalité tout court !

C'est ce qu'à son corps défendant une émission comme "C dans l'air" sur la 5 produite par le richissime Lagardère où défilent et campent de nombreux et ardents tenants du capitalisme a illustré lors de sa diffusion du mercredi 7 mars : "Milliardaires : les nouveaux maîtres du monde" à partir des données produites par le classement des 500 plus grandes fortunes mondiales par la revue Forbes.

EXTRAITS avec des éclairs de réalité :

Les plus grosses fortunes du monde ont vu leurs richesses augmenter de 18% l'an dernier

208 milliardaires possèdent à eux seuls 7500 milliards d'euros

Philippe de Sertine  entre autre directeur de l'institut de haute finance s'émerveille  : les 18% de hausse des grande fortunes  ça s'appelle aussi  la bulle sur les actifs financiers inimaginable pour le commun des mortels (c'est la France plus l'Allemagne en produit intérieur brut ); on a plus 800 euros par seconde durant toute une année.

Emerveillement car ces empires n'existaient pas il y a 20 ans, on vit une époque incroyable!

Et comment expliquer cet écart entre une croissance globale à 4%et les 18% pour les grandes fortunes?

François Lenglet éditorialiste multicarte : : C'est cet écart qui est frappant parce que la croissance de la planète c'est 4% en 2017 et donc  17/18% pour la valorisation du capital, 4 fois supérieure; il y a une décorrélation complète entre l'économie réelle et l'économie financière ...

Et Macron continue de plus bel !

Christine Kerdellant Directrice de la rédaction de L’Usine nouvelle et L’Usine digitale :

"Il y a peut-être une chose qui étonne les téléspectateurs, dans ce classement il n' y a pas de footballeurs ... ou de chanteur, tout simplement parce que un homme seul ne peut pas bâtir une fortune comme ça, c'est un homme qui possède une entreprise donc qui fait travailler des milliers, voire des dizaines de milliers qui travaillent pour lui, qui vendent des sacs, des téléphones etc ... ce ne sont pas de hommes seuls, ce sont des entreprises qui ont ces fortunes là ..."

LE NOMBRE DE MILLIARDAIRES

François Lenglet ; oui de plus en plus nombreux, c'est exactement le même phénomène 

Eric Tréguier Journaliste à Challenges

En France, Il y a 20 ans il y avait 11 milliardaires dans le classement, aujourd'hui ils sont 88.

L'ensemble de ces 11 milliardaires à l'époque pesaient 80 milliards de  , aujourd'hui l'ensemble de nos 88 milliardaires français pésent 570 milliards ...

c'est-à-dire ils ont fait FOIS 7 tandis que la richesse de la France n'a fait que doubler (fois 2) dans la même période.

Philippe Dessertine :

"la question des inégalités revient : en même temps vous avez 8 millions de pauvres en France, c'est un vrai souci à l'échelle mondiale : la démultiplication de milliardaires s'accompagne aussi d'un élargissement terrible de la fourchette. On est avec de pus en plus de gens qui sont exclus ... c'est compliqué à gérer et ça peut effectivement conduire à des votes extrêmes ... on met des milliers de milliards, ça va sur la sphère économique, ça profite par conséquent à un très petit nombre de possédants d'actions, c'est pas les salaires, ce sont les actions qui vous rendent riches "

Ayons ces données en tête.

Leur souci ce n'est pas de réduire les inégalités, mais de neutraliser voire tuer les résistances à ces évolutions inacceptables fruits de décisions politiques à l'échelon national, européen, mondial.

Ne cédons pas à la propagande sur ce qui serait la volonté du pouvoir actuel de réduire les inégalités de manière générale ou d'agir pour l'égalité salariale homme/femme.

Tout cela c'est de la poudre aux yeux.

Toutes les mesures prises par Macron jusqu'ici ou envisagées dans un proche avenir : casse du code du travail, casse des services publics, cadeaux aux plus riches avec la réduction de l’impôt sur les fortunes (ISF), pénalisation des plus humbles comme avec l'augmentation de la CSG pour les retraités au dessus de 1200 euros ... vont dans le sens del'aggravation des tendances lourdes à l'accroissement des inégalités.

Pour les femmes aussi au delà des ronds de jambes et des mises scènes médiatiques!

Comme le passé le prouve il n'y aura pas de ruissellement de la croissance de la grande richesse vers la grande masse de la population : mensonge !

Et le véritable combat pour l'égalité de genre dans toutes ses dimensions passe inéluctablement par le combat contre l'explosion des inégalités de revenu et par conséquent contre le système qui les produit, les entretient et les défend bec et ongles : le capitalisme!

PAR FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :