Faillite de la privatisation du rail : les Britanniques veulent une renationalisation !

par Syndicat CGT Le Meux  -  13 Mars 2018, 08:11  -  #Notes d'information Cgt Unilever

SOURCE : l'émission  de Daniel Mermet

https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/Les-Britanniques-veulent-renationaliser-leur-rail

 La situation est alarmante, pour ne pas dire intenable. ». Voilà ce qu’a dit le Premier ministre Édouard Philippe pour expliquer sa réforme de la SNCF [1]. La ficelle est connue : on dépeint une situation catastrophique pour mieux justifier une réforme qui démantèle un peu plus un service public.

On connaissait le trou de la Sécu, voilà maintenant la dette de la SCNF ! Et avec la dette revient bien sûr le fameux « statut » des cheminots, ces odieux « privilégiés » : « je peux pas avoir d’un côté des agriculteurs qui ont pas de jours fériés, etc., qui auront parfois pas de retraite, et dire : "le statut des cheminots, il faut pas le changer" », a dit le président Macron au Salon de l’agriculture. Et quand il évoque le « statut des cheminots », il ne parle évidemment pas des 35 000 euros mensuels du président du directoire de la SNCF, Guillaume Pépy.

En Grande-Bretagne, après que Margaret Thatcher et John Major ont privatisé les chemins de fer, des Britanniques constatent aujourd’hui l’inefficacité des compagnies privées et demandent, soutenus par Jeremy Corbyn, le leader du Parti travailliste… la renationalisation du rail.

PAR FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :