Plus de 70 ans à militer au sein de la CGT de Compiègne

par Syndicat CGT Le Meux  -  6 Mars 2018, 23:49  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Plus de 70 ans à militer au sein de la CGT de Compiègne

C’est un syndiqué CGT de toutes les manifestations, une figure bien connue sur son vélo. Militant jusqu’au bout. Michel Monfourny, qui vient de s’éteindre à l’âge de 93 ans, a demandé à «  ses camarades  », de prendre la parole avec le drapeau de la CGT et de jouer L’Internationale, à son enterrement.

Michel Monfourny est né en 1924 à Venette. Apprenti forgeron à l’âge de 14 ans, il travaille par la suite dans le bâtiment et la chaudronnerie. En 1943, il n’échappe pas au Service du travail obligatoire (STO) imposé en 1943 par les Allemands. Son camp est libéré le 24 avril 1945 par l’armée soviétique. En 1946, de retour dans le Compiégnois, il prend sa carte à la CGT.

«  Il a été de toutes les luttes sociales  », fait savoir dans un communiqué, le syndicat des retraités CGT du Compiégnois, qu’il a aidé à mettre sur pied. Une de nos journalistes l’avait encore croisé dans une manifestation contre la réforme du code du travail, en octobre. «  Notre président est en train de s’asseoir sur tous nos acquis sociaux, lui avait-il déclaré. Je ne me bats pas pour moi, mais pour les générations qui vont suivre. »

Le syndicat des retraités CGT demande aux adhérents et sympathisants de venir rendre un dernier hommage, jeudi 8 mars, à 10 h 30, au cimetière de Venette.

PAR COURRIER PICARD.FR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :