Unilever choisit Gebo Cermex à Dubaï

par Syndicat CGT Le Meux  -  18 Juin 2018, 21:33  -  #Notes d'information Cgt Unilever

 
Unilever choisit Gebo Cermex à Dubaï
L'une des lignes à haute vitesse déploie huit robots à 6 axes.

Le groupe britannico-néerlandais a installé deux fins de ligne ultraflexibles dans son usine du Moyen-Orient. -

Une technologie moderne, souple et modulaire, qui réponde aux objectifs du groupe en matière de compacité, de vitesse et qui, surtout, lui permette de lancer les produits sur le marché très rapidement : Unilever n’y est pas allé avec le dos de la cuillère lorsqu’il a formulé son cahier des charges pour la fourniture des fins de ligne de son usine de Dubaï, le plus grand site de production d’articles pour l’hygiène du corps du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Autre difficulté, et non des moindres, les flacons de shampoing, après-shampoing, et autres soins dermatologiques et capillaires de la société sont, pour la plupart d’entre eux, instables du fait de leurs formes irrégulières, ce qui complique les opérations de regroupement et d’emballage. Gebo Cermex a relevé le défi. Le constructeur français, filiale du groupe Sidel (Tetra Laval), a livré dix-neuf machines sur l’ensemble des lignes du site dubaïote : encaisseuses, fardeleuses et palettiseurs ainsi que tout le matériel de convoyage.

Huit formats différents 

Sur l’ensemble du projet, priment deux lignes à hautes cadences pour le traitement de flacons de shampoing et après-shampoing. Capables de gérer huit formats différents, avec un éventail de contenances allant de 100 à 900 ml, elles atteignent une vitesse de 350 produits par minute, et jusqu’à 385 par minute en survitesse. Dix minutes suffisent à effectuer un changement de format. Pour parvenir à cet excellent compromis vitesse-souplesse, Gebo Cermex a soigné le regroupement en optant pour une solution 100% robotisée. La tâche est réalisée par six robots à 6 axes pilotés par le système de gestion de flux propriétaire FlowDesigner.

Fait intéressant, le constructeur a opté pour un préhenseur imprimé en 3D. Plus léger et plus petit que les outillages traditionnels, celui-ci participe à la compacité du système et permet, en outre, de réaliser des économies d’énergie. Les changements de format sont effectués directement à l’écran, via l’interface homme-machine (IHM). Plus en aval, côté fardelage, Gebo Cermex a proposé à son client un système de thermoscellage plus qualitatif afin d’obtenir des packs de meilleur aspect. La machine peut traiter des produits acheminés sur trois voies, ce qui se procure un atout en termes de cadences.

Réglages automatiques 

Côté encaissage, il a en revanche privilégié la fiabilité dans les opérations de formage de la caisse et optimisé les changements de format en limitant les interventions humaines. La plupart des réglages de ces machines sont automatiques et les outillages ont été simplifiés. La formeuse et la colleuse sont capables de délivrer 40 caisses à la minute. Plus en particulier, l’encaisseuse intègre un portique Pick & Place sécurisé et des système de démontage rapide des outillages. L’usine de Dubaï qui occupe une surface de 100 000 m² produit annuellement 500 millions d’articles, soit l’équivalent de 100 000 tonnes de liquides commercialisés par an sous les marques Dove, Fair & Lovely, Lifebuoy, Vaseline, Clear, TreSemmé et Sunsilk.

Gebo Cermex, qui est basé à Reichstett, près de Strasbourg (Bas-Rhin), développe des machines pour la fin de ligne emballage (fardelage, encaissage, palettisation) ainsi que des solutions de convoyage et propose des prestations d’ingénierie. Le groupe revendique un parc de 37 000 machines installées et emploie 5320 personnes dans le monde.

PAR emballagesmagazine.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :