SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Généralisons vite l'opération

par exemple :

abaissons la durée du travail

Un peu de logique. si passage de  90 à 80 => moins de tués sur les routes

Si le gouvernement attend une diminution du nombre de morts en abaissant la vitesse  de 11,1 % , pourquoi ne pas faire de même pour diminuer le nombre de morts au travail ?

En reprenant les même barèmes que ceux décrétés par sa suffisance Touthenmakron 1er, ce taux de 11.1 % appliqués à la durée du travail conduit à la semaine de 31 heures et le nombre des tués au travail, hors accidents de trajet et maladies professionnelle, à organisation du travail équivalente. passerait d'après les chiffres officiels de 550 à 488 par an.

Certes à vaincre sans péril on triomphe sans gloire mais le triomphe sera au rendez-vous.

Poussons plus loin : selon "La Tribune", qui n'est pas la Nouvelle Vie Ouvrière mais un des organes patronaux porteurs de la Medeflangue,  il y a eu en France  626.227 accidents de travail par an (dont 53 % lié à de la manutention).

Cette diminution de 11.1 % du temps de travail  à organisation constante de celui-ci, supprimerait mécaniquement  70 200 accidents de travail soit 280 par jours ouvrés.

En voilà une avancée sociale plus efficaces. Et là, pas besoins de remplacer des panneaux 35h par des panneaux 31h devant chaque entreprise.

A ce demander si ce pauvre Doudou Philippe, pour ne pas y avoir pensé tout seul, n'est pas bousculé par son contrecoup qui depuis la grille du Coq lui inflige des cadences infernales qui pourraient le conduire à un burnout ? Surmenage professionel que les députés de sa majorité ont refusé de reconnaître comme pathologie et risque d'accident lié au travail.

Mais passer de 35 à 31h pour économiser des vies, des drames et améliorer les comptes de la protection sociale, déjà une belle performance que la CGT à coup sûr sera prête à soutenir.

Aller Doudou, encore un effort ! 

Rédigé par Canaille Lerouge

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog