De l'argent, il y en a, mais pas chez les pauvres et les retraités : CAC 40 : 94 milliards de résultats cumulés en 2017, soit 22% de plus que l'année précédente

par Syndicat CGT Le Meux  -  2 Juillet 2018, 17:51  -  #Notes d'information Cgt Unilever

De l'argent, il y en a,  mais pas chez les pauvres et les retraités : CAC 40 : 94 milliards de résultats cumulés en 2017, soit 22% de plus que l'année précédente

Challenge's

Les groupes du CAC 40 ont vu leurs résultats bondir en 2017

Le résultat net cumulé des groupes membres de l'indice a atteint 94 milliards d'euros l'année dernière contre 77 milliards en 2016, soit un bond de 22%, observe la douzième édition du "Profil financier du CAC 40", qui porte sur l'année 2017.

Les groupes du CAC 40 ont affiché une croissance dynamique en 2017, avec un bond de leurs résultats, revenus à leurs niveaux d'avant crise, indique une étude des cabinets de conseil EY et Ricol Lasteyrie publiée dimanche 24 juin soir. "Le CAC 40 a signé un millésime de très bonne facture, sorti des années de crise, il est à présent dans une dynamique extrêmement positive", a commenté auprès de l'AFP, Marc Lefèvre, associé chez EY.

Le résultat net cumulé des groupes membres de l'indice a atteint 94 milliards d'euros l'année dernière contre 77 milliards en 2016, soit un bond de 22%, observe la douzième édition du "Profil financier du CAC 40", qui porte sur l'année 2017. Cette hausse, qui confirme la tendance de l'an passé, a été notamment tirée par "la progression des résultats de Sanofi, Safran, ArcelorMittal, LVMHAirbus et Engie", précise l'étude.

"Nous voyions déjà en 2016 que beaucoup de paramètres s'amélioraient, ce qui manquait, c'était la croissance, qui a justement atteint un très bon niveau en 2017", a ajouté M. Lefèvre. Le chiffre d'affaires global des sociétés composant l'indice parisien a augmenté de 5% en 2017, s'élevant à 1.306 milliards d'euros. Cette progression est "principalement tirée par la croissance organique".

Quant à eux

les patrons du CAC 40 ont gagné en moyenne 5,07 millions d'euros en 2017

Ces dirigeants d'entreprises ont gagné en moyenne 5,07 millions d'euros l'an dernier, contre 4,5 millions l'année précédente.

Parmi les patrons les mieux payés, on retrouve Douglas Pferdehirt, PDG de Technip FMC (10,57 millions d'euros) et par Olivier Brandicourt à la tête de Sanofi (9,75 M), quand Stéphane Richard, PDG d'Orange n'a perçu "que" 1,75 million d'euros l'année dernière.

"Où voulez-vous qu'on prenne l'argent pour les salaires, les retraites, les allocations sociales ? demandent Macron, Philippe et leurs ministres...

Réponse : là où il est !

PAR http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :