Frais d’incidents bancaires : jackpot pour les banques ?

par Syndicat CGT Le Meux  -  7 Juillet 2018, 10:39  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Près d’un consommateur sur quatre dépasse tous les mois son autorisation de découvert. Les frais d’incident ainsi facturés génèrent 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les banques et aggravent les difficultés des consommateurs, y compris des plus vulnérables.

CCSF et Gouverneur de la Banque de France : des pistes minimalistes

Comité consultatif du secteur financier (CCSF) et gouverneur de la Banque de France, devant l’inefficacité des mécanismes d’encadrement des frais d’incidents bancaires viennent de présenter de nouvelles propositions. Si elles vont dans le bon sens, elles sont notoirement insuffisantes pour mettre un terme aux excès d’un modèle bancaire déséquilibré.

Et ces dispositions, dont certaines ont déjà été promises (et jamais mises en œuvre), ne suffiront pas, même combinées, à changer réellement la donne.
Pour enfin mettre un terme à des pratiques maintes fois dénoncées, notamment par des organisations de consommateurs, il y a nécessité d’un programme d’actions plus juste et ambitieux.

PAR cgtfinances.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :