Air France bradé aux intérêts étrangers

par Syndicat CGT Le Meux  -  17 Août 2018, 23:38  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Air France bradé accompagné du salaire indécent consenti au nouveau PDG.

En effet "Ben Smith" aurait négocié un salaire annuel de 3,3 millions d'euros, soit trois fois plus que ce que touchait son prédécesseur Jean-Marc Janaillac.

Et ils prétendent que les salariés en faisant grève menacent l'avenir de l'entreprise !

A l'inverse, ce sont leurs choix politiques, économiques, ceux des dirigeants qui menacent l'entreprise à l'heure où les salariés du transport aérien (RYANAIR) se battent contre les conditions déplorables imposées par le modèle low cost!

Pour rappel : L'intersyndicale a mené 15 journées de grève sur plusieurs mois avec l'objectif de  6% d'augmentation générale, refusé par la direction et le pouvoir au nom de la nécessité d'une modération salariale.

Les conséquences de l'entêtement de la direction ayant coûté à la compagnie davantage que si elle avait consenti aux augmentations salariales revendiquées!

Preuve avec les largesses accordées au nouveau PDG qu'il s'agit de choix de classe : austérité pour les salariés, corne d'abondance pour les PDG !

 

 

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :