SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Ce vendredi 24 août 2018 sur Arte : Mélancolie ouvrière,  de Gérard Mordillat

 

Le très beau documentaire de Gérard Mordillat est diffusé ce vendredi 24 août 2018 sur Arte à 20 h 55. Lors de sa rencontre avecVie Nouvelle (cf.VN spécial 1968 n°204), le scénariste avait levé un coin du voile de ce téléfilm relatant la vie de Lucie Baud, ouvrière , féministe et syndicaliste dans une filature de la Loire à la fin du XIXe siècle adapté du livre de l’historienne Michelle Perrot (Mélancolie ouvrière, éditions Points Histoire, 2014, 7,80 euros).

 

En 1905, à Vizille, Lucie Baud organise une première grève pour les salaires, la dignité, l’égalité des femmes et des hommes et la journée de 8 heures. Un conflit qui durera 39 jours … Pour Virginie Ledoyen, qui incarne superbement Lucie Baud, « Mélancolie Ouvrière n’a rien d’idéologique. Ca n’est pas non plus un documentaire sur la condition ouvrière. Le regard de Gérard Mordillat rend à Lucie, comme aux autres, la dignité dont elles ont été privées ».

 

La fiction française s’empare rarement de l’histoire ouvrière. Raison de plus pour ne pas rater cette diffusion exceptionnelle présentant au grand public le combat de cette femme. Même si l’on peut regretter sa programmation au cœur du mois d’août, ce téléfilm est un grand moment de télévision.


A voir ou à enregistrer.

 

Michel Scheidt

 

Le film de Gérard Mordillat est disponible en précommande(15 euros) en coffret DVD + CD + livret ici : http://lesmutins.org/melancolie-ouvriere

******

Michelle Perrothistorienne, spécialiste du monde ouvrier et de la condition des femmes a reconstitué la vie d’une tisseuse de soie à la veille de la guerre de 1914, Lucie Baud (1870-1913), l’héroïne de « Mélancolie ouvrière ».

 

Publié par http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog