SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

"Interdit d'interdire" : l'émission de Frédéric Taddéï très prochainement sur RT France

ENTRETIEN. Avant ses débuts sur RT France, l'animateur tire les leçons de son départ de France Télévisions. Et critique vertement le paysage télévisuel actuel.

 

Propos recueillis par Pauline Linard

 

C'est la grande surprise du mercato médiatique de cette rentrée. Frédéric Taddeï, à la suite d'un départ forcé et après plus de dix ans chez France Télévisions (Ce soir ou jamais et Hier, aujourd'hui, demain),rejoint RT France en cette rentrée. Lancée en décembre 2017, la chaîne est une version française de la télévision publique russe RT. Ses détracteurs la considèrent comme « propagandiste ». En juin, elle a été mise en demeure par le CSA en raison de « manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue » pour un sujet sur la Syrie et elle s'était défendue d'une « erreur technique » en raison d'une erreur de traduction. Frédéric Taddeï va présenter une émission intitulée Interdit d'interdire. Elle sera inspirée de ce qu'il a déjà fait sur France Télévisions et Europe 1. Débats, émissions culturelles, l'animateur tient à faire ce qui lui plaît. Et assure que travailler chez RT France ne le privera pas de liberté.

 

Le Point : Pourquoi rejoindre RT France après votre départ forcé de France Télévisions ? Avez-vous eu d'autres propositions de la part d'autres chaînes ?

 

Frédéric Taddeï : Parce que RT France m'a donné carte blanche pour faire le genre d'émission que j'aime animer à la télévision : un talk-show quotidien d'une heure avec des intellectuels, des artistes, et de vrais débats, entre des gens intelligents, qui savent de quoi ils parlent, qu'on ne voit pas ailleurs et qui ne sont pas d'accord entre eux.

 

[…]

 

LA SUITE EN LIEN CI-DESSOUS :

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog