SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

LONDRES, 18 septembre (Reuters) - Nestlé  NESN.S , Unilever ULVR.L   UNc.AS  et Coca Cola  KO.N  font partie des candidats ayant soumis des offres à GlaxoSmithKline  GSK.L  pour Horlicks, sa filiale de produits nutritifs particulièrement présente en Inde, dont la vente pourrait dépasser les quatre milliards de dollars (3,43 milliards d'euros), a-t-on appris de quatre
sources proches du dossier.
    Les offres initiales devaient être présentées lundi au plus tard et les trois géants de l'agroalimentaire sont considérés comme les favoris pour mettre la main sur une structure offrant une présence importante sur un marché émergent en pleine croissance.
    Même si les consommateurs indiens subissent les effets de la dépréciation de leur monnaie et d'un alourdissement de la fiscalité sur les biens et les services, la croissance démographique de l'Inde et son développement économique rendent ce pays attractif pour les grands groupes internationaux par rapport à des marchés occidentaux moins dynamiques.
    On ignore le nom des autres candidats au rachat d'Horlicks mais Reckitt Benckiser  RB.L  n'a pas soumis d'offre, ont dit deux sources.
    GSK, Nestlé, Reckitt et Unilever ont refusé de s'exprimer sur le sujet. Il n'a pas été possible de joindre de représentant de Coca-Cola.
    GSK a entrepris une réflexion stratégique sur sa participation de 72,5% dans Horlicks, une marque de lait malté populaire en Inde, et d'autres produits de moindre taille après avoir annoncé en mars le rachat à Novartis  NOVN.S  de la participation de ce dernier dans leur coentreprise de santé grand public pour 13 milliards de dollars. 
    Emma Walmsley, directrice générale de GSK depuis l'an dernier, a entrepris de recentrer le groupe, qui compte parmi les plus diversifiés au monde dans le secteur pharmaceutique.

 (Martinne Geller, Pamela Barbaglia et Ben Hirschler Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)
 

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog