Fioul, parlons tarifs

par Syndicat CGT Le Meux  -  5 Novembre 2018, 11:15  -  #Notes d'information Cgt Unilever

et application concrète

du très macronien

ruissellement

Fioul, parlons tarifs

Cela date certes de quelques mois mais nous pouvions lire cela dans la presse spécialisée:

En France, les yachts et superyachts sont généralement enregistrés comme navires de commerce. De ce fait, ils achètent leur fuel hors TVA et hors TICPE (l'ancienne TIPP), soit à un coût compris entre 70 et 80 centimes contre 1,40 euros pour le plaisancier lambda.

Aujourd’hui, c'est de notoriété publique, nombre des yachts de grand luxe justifient leurs achats locaux en combustible (pour eux détaxé) que pour la maintenance à quai.

Un trafic de ravitaillement dans les eaux internationales leur permettant des compléments plus que substantiels totalement défiscalisés avec des effets de massification dus aux volumes importés à bord. 

Jusqu'à ce jour, Canaille le Rouge n'a pas vu beaucoup de celles et ceux qui s'agitent dans leur bocal à roues un jour par an avant d'aller pester tous les jours contre ceux qui luttent pour le pouvoir d'achat, dont le leur, aller occuper les stations services maritime de Deauville, St Tropez ou La Baule.

Curieux ne trouvez-vous pas ?

Rédigé par Canaille le Rouge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :