SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Gilets jaunes : Bruno le Maire vole au secours… des entreprises

Alors que la colère gronde contre le président des riches qui n’a pas bougé d’un iota, Bruno le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a annoncé que des mesures seraient prises pour les entreprises « pénalisées » par le mouvement des gilets jaunes

Gouvernement des riches

Crédit photo : Brendan Smialowski / AFP

Le MEDEF l’a voulu, le MEDEF l’a eu : la « cellule de continuité économique » va être réactivée pour mettre en place un plan d’aide destinées aux grandes enseignes et aux PME. Quand il s’agit du petit et du grand patronat, le gouvernement accourt à la rescousse.

Dès le lundi 26, Bruno Le Maire se réunissait à Bercy pour penser ce plan d’urgence. Possibilités de dépassements de découvert autorisé, chômage technique, étalement des échéances fiscales, allégement de la trésorerie… Le gouvernement est sur les starting blocs pour ne pas se couper d’une partie de son électorat.

En effet, alors que la base de sociale de Macron se réduit désormais à peau de chagrin, il reste encore des petits entrepreneurs, commerçant et artisans, particulièrement ciblés par ce plan d’aide, qui pourraient lui apporter un faible soutien. Étant donné qu’une partie d’entre eux a rejoint le mouvement des gilets jaunes, écrasés par les mastodontes économique et de plus en plus déclassés, le gouvernement tente maintenant de faire du pied à ces classes moyennes, et de diviser le mouvement.

Avec ses sorties sur « l’impact sévère » de ce mouvement, Bruno Le Maire cherche à inquiéter sur la baisse du chiffre d’affaires qui pèserait sur l’économie et à détacher des pans des classes moyennes de la mobilisation.

En revanche, pour l’immense majorité de ceux qui défilent aujourd’hui par centaines de milliers dans les rues, et qui vivent pour beaucoup dans la misère, il n’y a aucun cadeau à attendre de ce gouvernement au service du patronat.

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog