FEMMES en GILET JAUNE : la détermination de celles qui n’ont plus rien à perdre

par Syndicat CGT Le Meux  -  28 Décembre 2018, 11:06  -  #Notes d'information Cgt Unilever

FEMMES en GILET JAUNE : la détermination de celles qui n’ont plus rien à perdre

Par Elsa Marcel

 

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes tout le monde a remarqué la présence des femmes au cœur de la mobilisation. Sur les ronds-points, les péages, les Champs-Elysées et dans les nombreuses manifestations, les femmes sont en première ligne.

 

Emmanuel Macron a même cherché à s’y adresser spécifiquement lors de son allocution du 10 décembre : il a fait mine de saluer la « colère sincère » de « la mère de famille célibataire, veuve ou divorcée qui ne vit plus, qui n’a pas les moyens de faire garder les enfants et d’améliorer ses fins de mois ». S’il prétend avoir entendu ces « femmes de courage », l’intérêt porté à celles-ci par l’exécutif témoigne surtout du potentiel explosif du combat de ces guerrières en gilet jaune.
 
En effet, les femmes sont bien les premières concernées par le coût de la vie. Ce sont les moins payées, celles qui enchaînent les jobs précaires et les temps partiels, les premières demandeuses d’aides sociales, les premières victimes des retraites microscopiques. Par ailleurs, les ronds-points et manifestations regorgent de mères isolées, comme le montrent les
 témoignages recueillis par Révolution Permanente. Travailleuses sociales, aides à domicile, ouvrières, infirmières ou encore cheminotes, elles disent la difficulté à finir le mois, étant très peu protégées par les aides sociales mais également l’angoisse de ne pas offrir une vie digne à leurs enfants.

[…]

 

LA SUITE EN LIEN CI-DESSOUS :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :