Hôtel Park Hyatt Paris Vendôme: victoire pour des gilets jaunes estampillés CGT après 87 jours de grève

par Syndicat CGT Le Meux  -  23 Décembre 2018, 11:59  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Hôtel Park Hyatt Paris Vendôme: victoire pour des gilets jaunes estampillés CGT après 87 jours de grève

CAPTURE D'ECRAN SUR CANAILLE LE ROUGE, soit presque 3 mois

"Le Park Hyatt Paris Vendôme est un luxueux établissement 5 étoiles, situé à côté de la célèbre place Vendôme de Paris, à 2 minutes à pied du Palais Garnier. Ce palace comprend un spa de 250m², 3 restaurants et une terrasse d'été. Les chambres sont décorées dans un style élégant et comportent des baies vitrées offrant des vues sur la cour ou la rue. Toutes sont munies d'une salle de bains avec des peignoirs, une baignoire et une douche à effet pluie..." Et patati et patata, glorifient nombre de sites sur ce super hôtel de luxe pour les riches et le Capital.

Seulement voilà, pour faire par exemple les chambres décorées dans un style élégant qui vont avec les finances de leurs hôtes, il y a la sous-traitance sous-rémunérée. Ben oui, le Capital doit faire du profit, c'est son essence même.

Mais les grévistes de ladite sous-traitance ont tenu le coup: 87 jours de grève, soit presque 3 mois en grève. Je parie que les pommadés qui vous servent l'info ne vous ont jamais parlé de ces travailleurs en grève en plein Paris, capitale de l'un des pays le plus riche au monde. Si?

Communiqué de Presse de l'UD CGT de Paris 

Victoire des grévistes du PARK HYATT VENDOME

A l’issue d’une lutte de 87 jours, les grévistes du PARK HYATT VENDOME remportent une victoire éclatante qui leur permet :

1. De garantir aux salarié-e-s de la sous-traitance un statut collectif largement supérieur aux minima conventionnels de l’hôtellerie et de la propreté, 
transférable en cas de changement de prestataire.

2. D’obtenir des représentants du personnel pour les salarié-e-s de la sous-traitance. Cela constitue un véritable pied de nez aux ordonnances Macron 
qui ont exclu ces salarié-e-s de leur droit à être représenté-e-s dans les entreprises utilisatrices. C’est aussi un exemple à suivre pour l’ensemble des salarié-e-s de la sous-traitance en France et un pas vers la reconstitution de la communauté de travail dans les entreprises.

3. Un alignement des salaires de l’hôtel sur les salaires les plus élevés du Groupe. C’est un pas important pour mettre fin à des différences de traitement injustifiées dans les grands hôtels parisiens.

Cette lutte longue consacre la victoire de la dignité face au mépris des employeurs, soutenus tout le long du conflit par une répression policière constante.

La CGT-HPE et l’US CGT Commerce de Paris, saluent cette victoire et adressent leurs remerciements à toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenu-e-s durant ces trois mois de lutte.

Dédié à celles et ceux qui dans la période s'interrogent sur l'utilité d'un syndicalisme de lutte de classes, de masse et démocratique, écrit Canaille le Rouge à qui j'ai piqué le communiqué CGT.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :