SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
 

Après un conflit de longue durée concernant les prix d’achat la chaîne d’hypermarchés allemande Kaufland a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec le fabricant Unilever. Dès lors des marques comme Knorr, Lipton, Axe, Dove et Magnum disparaîtront définitivement des rayons.


300 millions d'euros de chiffre d’affaires

Le conflit a débuté en septembre : le retailer avait retiré des centaines de produits d’Unilever des rayons suite à un désaccord concernant des hausses de prix. « Les nouvelles conditions ne nous permettent pas d’offrir le meilleur prix à nos clients », argumentait l’enseigne à l’époque. Les discussions en vue d’une réconciliation ayant échoué, Kaufland a donc décidé de mettre fin à la collaboration.


Kaufland – qui tout comme Lidl fait partie du groupe Schwarz – compte plus de 1200 points de vente en Allemagne et en Europe de l’Est et représente un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros pour Unilever. Toutefois selon les médias allemands, la chaîne était devenue un client de moins en moins intéressant pour le fabricant de marques vu les faibles chiffres de vente et la pression accrue sur les prix. Le hasard veut que ce partenariat prenne fin le 31 décembre, la veille de l’entrée en fonction du nouveau CEO de la multinationale, Alan Jope.


Ces derniers temps les conflits entre retailers et fabricants de marques semblent à nouveau s’intensifier. La concurrence dans le secteur est féroce et les supermarchés mettent leurs fournisseurs sous pression pour obtenir de meilleures conditions d’achat. Actuellement par exemple un conflit est en cours entre l’alliance d’achat Agecore – dont font partie Colruyt et le leader du marché allemand Edeka – et les fabricants Mars et Red Bull. Suite à ce différend, plusieurs produits ont disparu des rayons.

Publié par retaildetail.be

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog