Macron: 100 euros de plus sur le SMIC? Non, pas vraiment!

par Syndicat CGT Le Meux  -  12 Décembre 2018, 13:42  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Macron: 100 euros de plus sur le SMIC? Non, pas vraiment!

"Le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur", avait claironné Manu 1er à la téloche. En revanche, Muriel Pénicaud, sa ministre du chômage et de la précarité dans le travail, affirmait avant lui qu'il n'y aurait aucun coup de pouce sur le SMIC. Du coup, les médias de la pensée unique, celle du capitalisme, endormaient les esprits sur le "tournant social" dans le quinquennat du président des riches et du capital qui venait de contredire sa sinistre du Travail. Qu'en est-il exactement?

En politique politicienne, on dit rarement la vérité et lorsqu'on est le commis à l'Elysée des forces de l'argent, on ne la dit jamais. En fait, il y a l'augmentation ridicule de 1,8% du SMIC, permise dans les textes au 1er janvier 2019 et loin de l'inflation. En net, le SMIC passe donc obligatoirement de 1.184,93 euros par mois à 1.210 euros. Que l'on soit à temps complet ou à temps partiel. Ceci dit, je vous laisse le soin de calculer l'augmentation de l'aumône dans le pays le 5e plus riche du monde. Et je signale que le patronat s'oppose toujours mordicus à cette augmentation prévue dans les textes.

Alors et les 100 euros, dont notre révérendissime n'a pas dit  d'ailleurs si c'était du brut ou du net?

Eh bien, c'est la prime d'activité qui augmente. Et pas au 1er janvier 2019. "Ce sera fait le plus tôt possible, au plus tard en avril", vient de  préciser le palais de l'Elysée.

Mais c'est quoi la prime d'activité?  C'est un complément de salaire destiné aux êtres humains qui survivent avec un salaire entre 0,5 et 1,2 fois le SMIC. Elle ne sort surtout pas de la poche du patronat, mais des taxes et impôts prélevés sur la collectivité nationale. De plus, c'est une usine à gaz. Elle n'est surtout pas automatique. Ben non, le capital veille. Il faut remplir un formulaire en ligne et son calcul est complexe. Pire, les travailleurs à moins de 0,5 du Smic ne la touchent pas et comme c'est une prime, ça ne compte pas pour le calcul de la retraite.

Combien sont-ils ces travailleurs pauvres qui bénéficient(sic) de cette prime d'activité? quelque 2,6 millions d'être humains. Mais le ministère des Solidarités(sic) avoue qu'au moins 30% des catégories populaires ne la touchent pas alors qu'elles y ont droit. On comprend pourquoi.

Conclusion: Le SMIC n'augmente surtout pas de 100 euros.

Une hausse du Smic aurait bénéficier à tous les salariés payés au salaire minimum. Leur salaire aurait augmenté chaque mois sur leur feuille de paie. Pour la prime d'activité, qui est basée sur les ressources du foyer et qui faut solliciter sur internet, c'est différent : Exemple entre autres exemples: une personne au Smic dont le conjoint gagne mieux sa vie ne sera donc pas concernée.

Bon, je n'ai rien trouvé sur Manu 1er lorsqu'il était gosse. Alors, je me suis rabattu sur cette capture d'écran. C'est vrai que ce n'est pas très ressemblant. Si?

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :