Quand l'innocent pointe la taxe sur les carburants, les plus riches et le capital s'engraissent toujours plus en rigolant

par Syndicat CGT Le Meux  -  13 Décembre 2018, 18:08  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Quand l'innocent pointe la taxe sur les carburants, les plus riches et le capital s'engraissent toujours plus en rigolant

Merci à l'ex-banquier d'affaires qu'ils ont placé sur le trône du palais de l'Elysée. En effet, dans son allocution à ses sujets, le président de notre mauvaise république n'a pas touché aux énormes cadeaux fiscaux accordés aux riches et au capital.

Jugez plutôt. Le patrimoine des 500 Français les plus friqués, dont 100 sont milliardaires en euros et pas en roupies de sansonnet, est de 650 milliards d'euros. Et avec la suppression de l'impôt sur les grandes fortunes, des niches fiscales en veux-tu en voilà, de la fraude et l'évasion fiscale par la complicité des banques d'affaires et d'experts en fiscalité, sans oublier le CICE, ils s'exonèrent d'être soumis à l'impôt en relation avec leurs revenus.

Mais Manu 1er a bien supprimé la taxe sur les carburants et laissé l'impôt sur les sociétés capitalistes en l'état. Il rapporte 25 milliards d'euros en 2018 dans l'un des pays les plus riches au monde, contre 154 milliards d'euros au titre de la TVA, à laquelle l'ex-banquier d'affaires et ex-ministre des Finances d'un gouvernement socialiste ne touche pas d'un poil.

154 milliards d'euros de TVA rapporte au trésor public 53, 6% des 287 milliards de recettes fiscales. Si on ajoute l'autre injuste taxe sur les produits énergétiques, ce sont 60% de recettes fiscales. Contre toujours pas d'impôt sur les grandes fortunes, peu d'impôt sur les sociétés et un impôt sur le revenu (25% du total des recettes fiscales) honoré par ceux n'ayant pas les moyens de rémunérer des conseillers fiscalistes qui permettent la fraude et l'évasion fiscale, ou la course aux niches fiscales.

154 milliard d'euros au titre de la TVA. Une taxe payée à part égale sur la valeur ajoutée d'un produit, que l'on soit le pdg d'un hypermarché ou la caissière à temps contraint forcé de ce même hypermarché. Eh bien , Manu 1er, dans son allocution à ses sujets, laisse en l'état cette taxe des plus injustes.

Partout en France, la CGT a appelé à faire de ce vendredi une journée de grève et de manifestations pour l'augmentation générale des salaires, des pensions de retraites, des prestations sociales et contre l'injustice fiscale. On y va ou on reste les pieds dans le même sabot en espérant tout du père Noël.

A moins que ce soit celui-là de petit papa noël qui descend du ciel... Alors d'accord, mais sans oublier ce vendredi 14 décembre 2018.

Publié par Le Mantois et Partout ailleur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :