SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Prime UNILEVER

Voici ci-dessous le mail envoyé au DRH Unilever France suite à l'annonce du versement de la prime :

Bonjour M.Faure

Par ce mail, je tiens à souligner par ces quelques lignes notre point de vue de votre décision sur la prime des 1000€.

Les critères que vous avez décidé à prendre pour le déblocage de la prime ne couteront pas grand-chose à Unilever.

Verser une prime de 1000€ pour les salariés ayant un salaire de base brut égale au SMIC (17982€), doit indiscutablement ne toucher personne. Ce n’est juste qu’une histoire de communication mais dans les faits, il n’y a pas grand-chose !

Je m’avance peut-être, mais 50% des salariés d’Unilever ne toucheront pas cette prime, personne n’obtiendra les 1000€ (ou alors une extrême minorité, mais je n’y crois pas), une petite partie touchera les 500€ et une majorité des 50% toucheront 200€, de surcroit, vous durcissez les conditions d’acquérir cette prime qui sera versé en fonction de votre présentéisme pour l’année 2018, donc avec les arrêts maladie, les absences et les jours de grèves, la prime sera proratisée !

Donc il n’y a rien de glorifiant.

 Tous les salariés d’Unilever contribuent aux résultats du Groupe, la logique de vos   critères se résume encore une fois à lâcher des miettes, des miettes que tout le monde ne profitera pas !

Pas la peine que je vous rappelle les chiffres du Groupe, jamais Unilever n’a distribué autant de dividendes à ses actionnaires ces dernières années, les critères n’ont pas leurs places ici, il fallait tout simplement verser les 1000€ à tous les salariés du Groupe sans aucune condition !

                                                                                                                                                                        LA CGT

 

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog