Deuxième réunion NAO 2019

par Syndicat CGT Le Meux  -  27 Février 2019, 12:08  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Deuxième réunion NAO 2019

Qu’attendre des NAO 2019 ?

Autant dire pas grand-chose !

Comment devons-nous interpréter ces 5 dernières années de négociation annuelle obligatoire ?

Peu importe le niveau des propositions des organisations syndicales, elles seront toutes balayées. Alors que nous réclamons tous un salaire décent, un salaire pour pouvoir vivre dignement !

A quoi bon faire des propositions, si c’est pour nous balancer des miettes, il n’y a aucune considération !

Pourquoi attend-elle nos propositions si c’est pour s’asseoir dessus !

Ne serait-il pas plus juste d’appeler les NAO en RAO (Réunion Annuelle Obligatoire) ou bien alors MAO  (mascarade annuelle obligatoire) !

Le message est clair « Circulez, il n’y a rien à négocier » !

Arrêtons de parler de négociation, de dialogue social mais plutôt de réunions d’informations où Unilever ne reconnait plus les efforts des salariés qui se tuent à la tâche !

Comme chaque année, la Direction n'évoquera presque rien en début de NAO, pour finir par pratiquement rien, tout en présentant cela comme une négociation.

N’oublions pas que pendant ce temps-là, la direction est toujours bien servie quant à elle. 

Il est vrai que nous ne pouvons pas non plus accepter cette politique de rémunération INJUSTE qui continue et qui inscrit les salariés dans une situation de paupérisation alors que les performances de l’Entreprise sont très honorables.

La politique salariale appliquée par Unilever a un impact direct sur nos familles et ne permet plus de faire de vrais projets pour le futur, alors que dans le même temps, certains s’en mettent plein les poches.

De nombreux économistes reconnaissent désormais que l’austérité empêche la croissance et provoque la récession. La politique qu'Unilever impose également à ses salariés depuis plusieurs années nous a aussi précipité dans cette spirale. C’est bien ce modèle économique qui privilégie la rémunération des actionnaires au détriment des salaires et de l’investissement. Alors que la direction met en avant le "coût du travail" comme frein à la compétitivité, la CGT estime que la revalorisation des salaires est indispensable et urgente à la relance de l’économie afin de :

•Répartir plus justement les gains de productivité et les bénéfices,

•Maintenir et faire progresser le pouvoir d’achat,

•Gagner l’égalité entre les femmes et les hommes.

La CGT continuera à s’opposer à cette diète imposée aux salariés, les vrais créateurs de la richesse d’Unilever, et revendique toujours aujourd’hui, plus qu’hier, le retour à de vraies augmentations générales et un plan salaire de haut niveau décent, à la hauteur d’un groupe comme Unilever.

Nous ne tolèrerons pas plus longtemps d’être les éternels parias de l’entreprise. Nombreux sont ceux parmi nous qui ne se sentent ni reconnus, ni estimés dans leur travail. C'est le résultat d'une politique d'individualisation salariale décidée par la direction. Les salariés se retrouvent face à des mesures salariales individuelles vécues comme des brimades et des injustices. La Direction pense aux actionnaires et bien entendu aux dirigeants, mais néglige continuellement les salariés.

La seule arme des salariés quand ils ne sont pas entendus c’est de cesser le travail et de manifester. Et contrairement aux discours de peur propagés, ce n'est pas un mouvement social qui risque de mettre l'entreprise en difficulté mais bien l'appétit insatiable de nos actionnaires et dirigeants.

Mais OUI, il n’y a pas que de mauvaise nouvelle, il y a aussi de bonnes surprises, puisque pour cette année, nous avons l’assurance que le jeton de caddie restera à 1 euro !

Cette mascarade ne trompe plus personne.

C’est pourquoi la CGT attend de voir comment notre direction se positionne cette année sur les mesures salariales avant de faire des propositions chiffrées, nous attendons de voir l’estime qu’elle porte sur ses salariés !

Sans rapport de force, L’attitude de la direction ne changera pas !

 

Revendications CGT 2019

 

  • Augmentation générale digne de ce nom (sous forme de talon)
  • Des conditions de travail correctes (augmentation des effectifs…)
  • Reconnaissance du travail effectué (Prime…)
  • Du Respect (indexation de la grille des salaires HPC, pas de chantage…)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :