Union européenne : pourquoi la libre circulation des biens, des capitaux et des marchandises vous apporte de la viande avariée, par Jean LEVY assorti de la VIDEO de propagande de l'Union européenne !

par Syndicat CGT Le Meux  -  2 Février 2019, 10:27  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Union européenne : pourquoi la libre circulation des biens, des capitaux et des marchandises vous apporte de la viande avariée, par Jean LEVY assorti de la VIDEO de propagande de l'Union européenne !

Un boucher coupe une pièce de bœuf sur un marché de Gdynia, en Pologne, le 31 janvier. MATEJ LESKOVSEK / REUTERS

Par Jean LEVY

Un boucher coupe une pièce de bœuf sur un marché de Gdynia, en Pologne, le 31 janvier. MATEJ LESKOVSEK / REUTERS

L'ensemble des médias annoncent que 800 kgs de viande avariée, provenant de Pologne, sont arrivés en France...

Les commentateurs précisent qu'on a perdu la trace de 650 kgs  de cet arrivage pourri... Et chacun de se récrier en pensant à son boucher ! 

Le scandale est unanimement dénoncé.

Mais y a-t-il véritablement scandale ?

Les experts en législation européenne devraient répondre que non. Et ceci pour trois raisons.

D'abord, les traités européens ont ratifié la suppression des douanes de pays à pays. Il s'en suit qu'il n'existe plus de contrôle systématique aux frontières. S'il en était autrement - comme avant - le temps d'examiner le contenu de chaque camion - il y en a des milliers et des milliers qui sillonnent en permanence  l'espace européen -  prendrait un temps infini, un temps perdu pour le profit. Donc pour optimiser celui-ci, plus besoin de douanniers nombreux. Leur nombre a été réduit pour raison d'économie. Ainsi, les chargements ne sont plus guére contrôlés de Varsovie à Paris. Donc la viande avariée a toute chance d'arriver à bon port.

Mais, penseront certains consommateurs amateurs de bonne viande : le terroir français n'est-il pas fécond de troupeaux de qualité, d'éleveurs fiers de leurs beufs, de leurs veaux promenés chaque année au Salon de l'Agriculture et tripotés par le ministre en tournée ?  

Pourquoi donc acheter de la viande à l'étranger ?

Mais pour ne pas déroger à la loi du marché. Celui-ci doit être libre et non faussé. C'est inscrit dans les traités. Donc, la concurrence n'est jaugée qu'à partir du prix pratiqué. sans aucune priorité pour la viande nationale de qualité. A ce petit jeu-là, les margoulins polonais sont maîtres du marché.  De la "bidoche", parfois avariée, coûtera toujours moins que la charolaise, la salers ou la limousine. Donc, marché conclu, on préfère la polonaise, sans contrôle sanitaire, et industriellement élevée. 

Tout ceci pour vous dire que que si àn peut vous fourguer de la viande avariée, c'est grâce à l'Europe qui vous a libéré des contraintes administratives et qui a libéré les prix grâce au marché.

C'est ce que vous démontré la vidéo de propagande de Bruxelles...

Publié par http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :