Allô, les geants du net? C'est Bruno Le Maire, je vous sers une taxe aux petits oignons?

par Syndicat CGT Le Meux  -  4 Mars 2019, 17:52  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Allô, les geants du net? C'est Bruno Le Maire, je vous sers une taxe aux petits oignons?

CAPTURE D'ECRAN

Le gouvernement des riches et du capital va faire voter par ses serviteurs une soi-disant taxe contre l'évasion fiscale des gros capitalistes du net.

Ben oui, Le Parisien le titre en sa une, ce dimanche: "Google, Facebook, Apple... La France passe à l'attaque". Et sur deux pleines pages, Bruno Le Maire, ministre des Finances pour les riches et le capital s'exprime en long, en large et en travers.

Et tout ça pour quoi? Les géants capitalistes du net -peut-être une redondance- seront taxés d'une toute petite taxe de 3%. Soit au plus 500 millions d'euros et à peine 0,4% des recettes fiscales de la France. Du coup, les géants du net se tordent, mais de rire.

Prenons par exemple Google et ses 1,8 milliards de chiffres d'affaires en France, il n'en déclare que 325 millions. Ben oui, il est basé aux Pays-Bas, l'un des états fondateurs de l'UE du capital en 1957. Attention, il déclare au fisc néerlandais 14,1 milliard d'euros. Sauf que grâce aux leviers fiscaux légaux dans ce paradis fiscal, il minore 8 fois son activité.

-Allô, les géants du net? C'est toujours Bruno Le Maire. il serait bon pour le capitalisme libre et non faussé que vous sortiez un communiqué virulent contre notre projet de loi à 3%. Actuellement, notre patron, Manu 1er, est en campagne pour les élections européennes. et ça serait bien de faire prendre des vessies pour des lanternes.

Prendre des vessies pour des lanternes: À l'époque, les vessies de porc étaient gonflées et séchées pour servir de récipients mais également de lanternes. Grâce à leur transparence, on pouvait y placer des bougies à l'intérieur et faire croire qu'il s'agissait de vraies lanternes.

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :