Extrait du mail du directeur de site Unilever HPCI Le meux sur "Projet de réorganisation du conditionnement dentaire" et la réponse de la CGT

par Syndicat CGT Le Meux  -  7 Avril 2019, 20:44  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Extrait du mail du directeur de site Unilever HPCI Le meux sur "Projet de réorganisation du conditionnement dentaire" et la réponse de la CGT

Projet de réorganisation du conditionnement dentaire - MISE A JOUR

Monsieur le secrétaire du CE, Monsieur le secrétaire du CHSCT,

J'ai fait parvenir aux membres du CHSCT puis du CE une note économique fin janvier et début février concernant un projet de réorganisation au conditionnement dentaire.

Comme je vous en ai informé :

- nous allons reprendre ce projet et annuler cette note.

-le projet de réorganisation de l’atelier dentaire n’est pas abandonné, et la négociation qui devait l’accompagner sur les mesures d’accompagnement n’est pas abandonnée non plus.

Nous souhaitons le reprendre en lui donnant une portée plus large et dans la perspective de notre ambition pour l’usine en intégrant une réflexion plus approfondie:

- sur la transformation de l’usine par l’automatisation et sa modernisation via le Digital,

- sur les voies d’amélioration de nos efficiences, en multipliant les programmes SMED et Kaizen sur les zones de perte les plus élevées.

J’en profite pour aborder un troisième sujet en lien avec les deux précédents, celui  concernant la croissance des volumes,  que vous avez pu amener et porter durant les derniers CE (ex. stratégie Marketing, nouveaux segments thérapeutique et Bio, budgets PUB, possible évolution à terme de nos produits vers le "sans étui" et tube 100% plastique recyclé, etc…).  J'ai proposé à M Nicolas Liabeuf, Président de la MSO France de venir nous rencontrer dans les prochaines semaines. Il pourra à cette occasion présenter aux salariés les axes de croissance des volumes, ce que cela représente pour notre usine, quels besoins et attentes a-t-il de notre part et de l'ensemble des salariés, afin d'ancrer Compiègne dans la durée parmi les usines modernes d'Unilever France.  

Transformer notre usine en vue de la rendre compétitive pour son futur est plus que jamais indispensable. Je sais que cette transformation peut susciter des craintes et interrogations auprès des salariés, mais nous avons montré que par le dialogue et l’accompagnement des changements nous pouvons réussir des transformations.

Nous reviendrons vers vous avant la fin du premier semestre, pour vous présenter notre vision plus précise et actualisée, englobant tous les éléments évoqués précédemment.

 

Ci-dessous la réponse de la CGT :

Bonjour M.Odru

Je viens de lire avec attention votre note « Projet de réorganisation du conditionnement dentaire » et rien de surprenant dans vos propos.

Si selon vos propos de « reprendre le projet », « une portée plus large », « une réflexion plus approfondie », votre but est de toujours continuer à réduire la masse salariale (intérimaire inclus), nous nous dirigeons alors vers un conflit qui aura de lourdes conséquences !

Vous vous en doutez déjà mais pour la CGT il n’y aucune négociation à la régression, tous vos projets à venir seront néfastes pour la santé des salariés-es et pour l’emploi.

De surcroit, vous avez proposé à M Nicolas Liabeuf, Président de la MSO France, de nous faire la messe comme si le message passerait mieux avec lui, c’est une insulte pour les salariés-es de penser ça. Ils ont très bien compris la stratégie d’Unilever mais vous avez du mal à comprendre sur un point, les salariés-es ne sont pas prêts à tout accepter et encore moins au détriment de leur vie.

Tous ces projets et les sacrifices que vous demandez sont pour continuer le gavage d’une minorité qui nous méprise !

Nous connaissons déjà la vision de M Nicolas Liabeuf, nous avons eu un aperçu lors de la prime « gilet jaune ».

Toujours est-il, nous serons là pour accueillir ce personnage (nous savons le faire) et nous lui dirons de vive voix ce que nous pensons de sa politique, et vous pouvez être sûr que M Nicolas Liabeuf gardera en mémoire cette fameuse journée.

Notre détermination sera encore plus grande.

Cordialement

La CGT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :