SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Ce n'est ni de la température ni de la pollution de l'air dont je désire vous entretenir aujourd'hui. Chacun est à même de distinguer dans son quotidien les méfaits du capitalisme sur notre planète afin de satisfaire ses profits. Sauf peut-être les grands manitous d'EELV qui se proclament toujours ni droite ni gauche.

Mais dans les médias, toujours libres et non faussés, la propagande en faveur des hommes et des femmes de Manu 1er est prodigieusement élevée. Et voici la sérénissime Agnès Buzyn, ministre de la Santé publique qui a longueur d'antenne trompette qu'il n'y a pas urgence et que tout va bien madame la marquise. Et voilà le sérénissime ministre de l'école Jean-Michel Blanquer proclamant à tout va que l'oeil des directeurs d'école doit être fixé impérativement sur le thermomètre et non pas sur la destruction de l'école publique. Pour la sérénissime ministre des Transports, Elisabeth Borme, il n'y a aucun problème pour les sociétés de transports routiers. La preuve,  elle saborde le fret SNCF, mettant encore plus de camions sur la route et dont les chauffeurs sont rémunérés au lance-pierre. J'oubliais le très excellent François de Rugy, hier patron des députés verts, aujourd'hui ministre de l'écologie -sans doute ni de droite ni de gauche- qui, après avoir tombé sa cravate à la télé, nous abreuve d'avoir pris toutes les dispositions du monde pour la nature et les petits zoiseaux. Dans la téloche, il passait aux côtés de l'exceptionnel préfet de police de Paris. C'est bêta, il avait oublié Castaner et peut-être l'IGS pour la photo de groupe.

Du coup, la cote de popularité de Manu 1er est montée en flèche: plus que son score à la présidentielles de 2017.

Pour conclure, je ne vois donc que ça

Attention, ça surchauffe grave

Il faut dire aussi qu'à gauche, c'est un champ de ruines et qu'on préfère se regarder le nombril. Mais dites-moi si je me trompe. Je corrige sur-le-champ.

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog