Unilever s’offre Tatcha

par Syndicat CGT Le Meux  -  13 Juin 2019, 07:35  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Unilever s’offre Tatcha

Le groupe agroalimentaire anglo-batave Unilever vient d’acquérir la marque japonaise Tatcha, complétant son offre en matière de soin de la personne, qui comprend déjà Axe, Brut, Dove, Monsavon ou Timotei.

Si le prix de vente n’a pas été communiqué, les spécialistes du marché pensent qu’il avoisine les 500 millions de dollars. Pour 2019, la firme nipponne devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 100 millions de dollars net.

Tatcha existe depuis dix ans. Elle a été fondée par Vicky Tsai, après un voyage à Kyoto. Le concept principal de cette enseigne luxueuse demeure la commercialisation de produits centrés sur les rituels des geishas, avec l’utilisation d’ingrédients traditionnels tels le riz, le thé vert et les algues. Après un certain succès dans la vente de papier buvard à usage cutané, la marque s’est inspiré d’un vieux livre de rituels beauté des dames de compagnies japonaises pour concevoir des crèmes et autres laits démaquillants.

Aujourd’hui, Tatcha vend principalement des articles de soin de la peau sous forme de flacon. The Silk Canvas Finish Protective Primer, the Water Cream, The Dewy Skin Cream et Mist figurent parmi les produits de beauté qui rencontrent le plus de succès dans sa gamme. Réalisés sans parabène, sans huile minérale, sans parfum de synthèse, les différentes formules se sont vus décerner le label Green at Sephora. Le nouveau propriétaire de la marque ne devrait pas apporter de changements majeurs à sa protégée, sinon l’ouverture d’un deuxième quartier général à Tokyo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :