CONFORAMA : grève massive à VITRY !

par Syndicat CGT Le Meux  -  8 Juillet 2019, 18:35  -  #Notes d'information Cgt Unilever

SOURCE : http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/fermeture-du-conforama-a-vitry-on-s-est-moques-de-nous-07-07-2019-8111406.php

 

Par F.D.
Le 7 juillet 2019 à 10h37


On s'est moqué de nous !
 

Faire en sorte que la fermeture intervienne le plus tard possible. C'était l'un des objectifs défendus samedi à l'occasion d'un mouvement de grève de salariés du magasin Conforama à Vitry. D'après le syndicat FO qui avait lancé un appel à la grève conjointement avec la CGT ils étaient 80 % à avoir suivi ce mouvement.

Mardi, la direction du groupe a annoncé la fermeture prochaine de 32 magasins en France. Dans le Val-de-Marne cela concerne celui de Vitry mais aussi celui d'Ormesson, après un « couac » : le groupe a d'abord oublié le magasin d'Ormesson avant de le rajouter sur la liste des condamnés.

« La fermeture doit intervenir dans huit mois maximum, a indiqué Manuel Aires, délégué syndical FO. Nous voulons faire en sorte qu'elle arrive le plus tard possible. L'objectif c'est de résister ». Et pour cela, l'intersyndicale a déjà pris « deux avocats ».

Détenue par le groupe sud-africain Steinhoff, en proie à de graves difficultés financières, l'enseigne a confirmé mardi le lancement d'un plan de « transformation profonde et nécessaire » passant par la suppression de 1 900 postes en France.

« On s'est moqués de nous, estime Nadia Nattiez, représentante de la CGT au sein de ce magasin. On nous parlait d'un rachat depuis des mois ». « L'annonce a été faite alors que des salariés étaient déjà partis en vacances », indique Stéphane Martin, représentant syndical central pour la CGT.

Elus PCF et Insoumis sur place


Employé au sein du magasin Conforama situé à Orgeval (Yvelines), épargné par ce plan, il est venu apporter son « soutien » et devait filer ensuite à Saint-Ouen, où l'enseigne ferme également.

Plusieurs élus PCF de Vitry se trouvaient sur place samedi ainsi que la députée LFI Mathilde Panot.

______________

EGALEMENT dans l'OISE :

Oise : les salariés de Conforama Creil – Saint-

Maximin débrayent

|Modifié le 7 Juil 19 à 18:59

Caisses et ventes tournent au ralenti. A l’appel de la CGT, 1 salarié sur 5 est en grève à ConforamaCreil – Saint-Maximin. Gilet rouge enfilé, la dizaine de grévistes tracte à l’entrée sur le parking. Laetitia Berthault , élue CGT, témoigne :

Le public venu faire ses courses est réceptif. L’ambiance est plutôt bon enfant. Certains clients prennent le temps de s’arrêter pour discuter. Les salariés expliquent alors leur situation. 

« Nous sommes ici pour exprimer notre colère face à cette décision brutale et être solidaires des collègues des magasins qui vont fermer mais aussi des 1 900 personnes qui vont se retrouver dehors, poursuit l’élue CGT. Nous avons calculé que chaque magasin va perdre de 3 à 5 salariés en moyenne. Nous payons une politique commerciale désastreuse».

Sur le parking, les salarié-e-s de Confo alertent sur leur situation
Sur le parking, les salariés de Conforama alertent sur leur situation (©DR)

Les salariés sont inquiets pour leur avenir. « Ce qui nous fait bouger aujourd’hui c’est la détresse humaine. Aujourd’hui, nous sommes des chiffres et des foyers de perte, l’humain a disparu », détaille l ‘élue.

Les grévistes souhaitent éviter la casse sociale et que le gouvernement intervienne. Ils pointent notamment les 50 millions d’euros de Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi qu’a touchés Conforama depuis cinq ans. La direction de Créil-Saint Maximin était samedi après-midi injoignable.

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :